Rechercher

BRESIL PART III : MANAUS LA PORTE DE L'AMAZONIE

Dernière mise à jour : 19 sept. 2019

Troisième étape de notre voyage au Brésil ! Manaus,la grande capitale de la région Amazone, 2 millions d'habitants : l'Amazone a ici une largeur de plusieurs dizaines de kilomètres. La forêt est proche ; le musée indien, le théâtre, les marchés flottants, les faubourgs sur pilotis, au port de São Raimundo, permettent de passer d'agréables moments.

#MANAUS #AMAZONIE #AMAZONE

Pour nous Manaus c'est un peu la préparation de notre trek en Forêt Amazonienne. Une journée ici avant, demain matin, aux aurores, de prendre le bateau pour remonter la rivière Urubu jusqu'à notre destination.


MANAUS VISITE DU CENTRE HISTORIQUE



Alors ce matin, départ à 9 H (on a atterrit à 00h30...), avec déjà 27 degrés à l'ombre et la promesse de dépasser les 35°c en journée... La promesse a été tenue et nous avons fait près de 12 km sous un soleil de plomb...(heu, les sacs avec nos achats aussi pesaient lourd !)épart de l'hôtel donc pour descendre jusqu'à l'Amazone, en passant devant le Palacio Rio Négro et en longeant l'avenue commerçante Joaquim Nabuco;



Tout au bout de l'avenue, le Feira Manaus Moderna, ou Marché central moderne : une immense halle couverte organisée en cheminements perpendiculaires et par quartiers ; légumes, viande et poissons. Une tradition chez nous que de venir voir et sentir (surtout) l'ambiance de ces marchés typiques et traditionnels ! Ici tout est bien rangé, et propre. Les odeurs ne sont pas prégnantes comme on les trouve habituellement dans ce type de halles !

#HALLES #POISSON #VIANDE #RIONEGRO #SOLIMOES #feiramanaus #marchecentral




De là, nous n'avons plus qu'à traverser la rue pour contempler l'Amazone...au confluent du Rio Négro et du Solimoes. Rappel de quelques leçons de géographie de l'école primaire ! Impressionnant de voir ces bateaux de croisières tels que décrits dans les bouquins. La vente de poisson se fait ici en direct, sorte de marché flottant à la mode brésilienne !



Non loin, le Mercado Municipal Adolpho Lisboa, de style Eiffel, est aussi un véritable musée où de nombreuses échoppes exposent le travail des habitants des fleuves et celui des indigènes. Édifié en 1882 et construit au cours de trois décennies, son architecture est éclectique. Les halles métalliques sont venues entièrement d'Écosse, tandis que la façade ressemble à celles des bâtiments italiens du XIXe siècle. L'intérieur est divisé en plusieurs sections : l'une dédiée aux viandes et poissons, l'autre au fruits, légumes et épices, tandis que dans la partie centrale du marché on trouve un peu de tout, des souvenirs bons marchés aux accessoires de mode et maroquinerie. C'est ici que nous avons trouvé quelques objets pour remplir nos valises : arcs et flèches, chapeaux, barrettes à cheveux, ...et aussi pour faire une première halte pour se rafraîchir dans un bar de rue à la déco très originale !

#EIFFEL #MERCADO #ADOLPHOLISBOA



De là, nous traversons les rues commerçantes, jusqu'à la place PRACA TENREIRO ARANHA avec ses vieux bâtiments de style colonial jouxtant des immeubles modernes,



pour rejoindre la superbe place PRACA DA MATRIZ. Sur la place , l'horloge - RELOGIO MUNICIPAL - est vieille de 300 ans. Un grand escalier sinueux monte vers la CATHEDRAL of our Lady of Conception, à moitié cachée par de grands arbres et dont l'intérieur reste sobre

#PRACADAMATRIZ #PARQUEDAMATRIZ #RELOGIOMUNICIPAM #CATHEDRALOFOURLADYOFCONCEPTION


Un peu loin, une autre place magnifique la PRACA SAO SEBASTIO, est entourée de bâtiments coloniaux , du théâtre AMAZONAS, d'une très jolie fontaine Monumento à Abertura dos Portos



et de LA PAROQUIA SAO SEBASTIO qui fut livrée en kit : préconstruite en Europe, démontée puis remontée à Manaus. Assez laide sauf une coupole de style étrangement byzantin. Elle n'a qu'une tour ; l'autre est, selon les sources, au fond de l'Atlantique, avec le bateau naufragé, ou n'a pas été commandée, pour éviter une taxe du Vatican. L'intérieur, par contre mérite une attention particulière !

#PAROQUIASAOSEBASTIO #MONUMENTOAABERTURADOSPORTOS #THEATREAMAZONAS




Pause déjeuner au TAMBAQUI de BANCA de la terrasse duquel on embrasse une grande partie de cette place. Belle carte de poissons. On se laisse tenter, moi par le AMAZON MATCH, un PIRARUCU de l'Amazone grillée au feu de bois mélangé avec de la farine d'Uarini (manioc jaune laissé dans l'eau jusqu'à ce qu'il ramollisse puis pressé, tamisé en farine ) et du lait de coco frais, bananes frites, et une sorte de purée de crevette...Bof. Nad prend le BREADED PIRACURU FILET, bien meilleur, le même poisson pané et servi avec du riz, farine uarini et pommes de terre sautées. Heureusement elle était bien servie et on a partagé... !

#TAMBAQUIDEBANCA #AMAZONMATCH #PIRACURU #UARINI #MANIOC


Retour à l'hôtel pour profiter des bienfaits de la piscine mais aussi et surtout de la vue panoramique au coucher de soleil sur le coeur historique de Manaus et l'Amazone


L'heure de dîner se fait enfin sentir, et la bonne marche de la journée nous a ouvert l'appétit : nous prenons l'option d'un Rodizio au Charruscaria Bufalo



EN AMONT DE LA RIVIERE URUBU : JOUR 1



06:30 Départ de l'Hôtel de Manaus en minibus ; deux couples de français montent avec nous. Direction Lindoia. La route est assez mauvaise et après environ 1 heures et demi de route, arrêt et pause de 10 minutes à Rio Preto da Eva au café régional Priscila . L’occasion de faire un tour sur le marché local et de regarder les étals de fruits et légumes. On se penche sur des fruits qu’ils appellent « curcuma » mais ça ne ressemble pas aux racines que l’on connait. Ce sont en réalité dés parépous dont les graines sont appelées "les graines du bonheur". Les parépous pendent en grappes, ils ont une forme ovale à conique. Leur peau fine, qui varie du jaune pâle au rouge-orange, recouvre une pulpe de couleur orange claire.

A l’intérieur du parépou on retrouve une une graine noire qui renferme une amande blanche huileuse qui a un goût de noix de coco. Avant sa consommation, le parépou est bouilli pour éliminer les toxines qu’il contient. La chair se sépare alors de la graine.

#URUBU #MANAUS #LINDOIA #PAREPOU


On reprend la route pour 1 grosse heure avant d’arriver à Lindoïa où nous attendent nos canoës…Bon, on est un peu surpris par leur petite taille, à ras de l’eau, avec un moteur de tondeuse à gazon surtout lorsque l’on embarque à 6 dedans…



Remontée de la rivière Urubu avec quelques dauphins qui nous accompagnent au loin avant d’arriver à notre lodge AMAZON RIVER CAMP. On accoste au ponton où quelques touristes se prélassent ou plongent dans la rivière (donc on suppose qu’il n’y a ni piranha, ni anaconda, ni caïmans ou alligator dans cette rivière??)

#PIRANHA #ANACONDA #CAÏMAN #ALLIGATOR



On s’installe dans notre chalet haut de gamme… au confort néanmoins très sommaire : matelas en mousse très dur, pas de ventilation, eau froide mais belle terrasse avec vue sur le fleuve, moustiquaires aux fenêtres et décoré avec goût. Après tout c’est l’aventure qui commence ici !



Dans l’attente du déjeuner, petit tour dans la forêt environnante pour prendre connaissance du terrain et découverte de la nature locale. Le chemin est assez facile, mais il fait plus de 35°c et nous sommes vite trempés de sueur




De retour au lodge, on fait fi de nos inquiétudes sur ceux qui habitent le Rio Urubu : petit plongeon dans la rivière ; l’eau est délicieuse !




L'après-midi est consacrée à une ballade en canoë dans la forêt inondée et à la pêche aux piranhas et autres poissons. Le paysage de mangrove est fantastique



Nadège a réussi a pêcher le premier piranha du groupe ! … Au passage, dans la même eau que celle où l’on s’est baigné…On nous assuré que ni piranha, ni alligator, anaconda ou caïmans n’approchaient du lodge… Bon ! La technique est simple : il suffit d'accrocher un morceau de poulet au bout de l’hameçon et d'agiter fortement la canne dans l'eau et d'attendre. Plus vous pêchez profond, plus les piranhas sont gros... Souvent vous remontez la canne et le morceau de viande a disparu...



Retour au lodge en fin d'après-midi pour profiter du coucher de soleil. Cette fois sans les rames ! Le spectacle est grandiose. Le reflet du soleil dans la rivière, les arbres...Absolument magnifique…



Pour le dîner, les poissons pêchés dans l'après midi mais aussi du poulet grillé, de la viande en carbonnade, des légumes sans oublier le caïpirinha bien sûr ! et comme compagnon au dessus de nos têtes une énorme mygale dans son nid...

#MYGALE



Enfin pour terminer cette première journée déjà bien remplie; ballade nocturne en canot à la recherche de caïmans ou d’alligators, tout en profitant du silence de la nuit en forêt entrecoupé du "dialogue" des animaux ...Celui que l’on a trouvé n’était pas gros mais on a pu le toucher et l’observer de près. Un excellent moment !


EN AMONT DE LA RIVIERE URUBU : JOUR 2

Sortie en canoë à 5h30 du matin pour observer les oiseaux, et profiter du lever du soleil tout aussi joli que le coucher de la veille



Retour pour le petit déjeuner au Lodge accompagnés de notre mygale bien tentée à s'aventurer en dehors de son nid...



avant d'entreprendre une marche/ballade dans la forêt accompagnés d'un guide qui nous donne au fil du parcours des explications passionnantes sur la nature: une occasion fantastique d'en savoir plus sur la faune et la flore de la forêt. Nous avons notamment appris à fabriquer nos assiettes à l'aide de feuilles ou encore à fabriquer des fléchettes avec les épines de certains arbres, observé le caoutchouc qui sort de l'hévéa,... !




Retour au lodge pour le déjeuner.


En soirée nous partons pour un parcours-aventure dans la forêt à la recherche d'un endroit pour camper et passer la nuit. A notre arrivée, près d'une rivière rafraîchissante, nous installons les hamacs




Pendant ce temps le guide prépare le feu et notre dîner à base de saucisses et de poulet.





Puis on s'installe pour dormir : une occasion extraordinaire d'entendre tous les bruits incroyables de la forêt amazonienne la nuit, une expérience unique ...

EN AMONT DE LA RIVIERE URUBU : JOUR 3

Nous nous réveillerons tôt pour le café, quelques bananes et ananas et surtout une pluie d'orage équatoriale, dense et courte. Mais nous avions été prévenus : le crapaud qui chantait à tue tête (une espèce qui vit au sommet de grands arbres) s'est tu un quart d'heure avant... Un jaguar s'est présenté pendant la nuit : plus aucun son dans la forêt. Les guides ont été alertés et chassé l'animal



Retour au lodge au travers de la forêt dense : on profite des installations et de la rivière pour se rafraîchir,


avant de reprendre le bateau au coucher du soleil à la recherche des dauphins roses



#pinkdolphin #DAUPHINROSE

EN AMONT DE LA RIVIERE URUBU : JOUR 4 RETOUR A MANAUS

Toutes les bonnes choses ont une fin...

Lever un peu plus tardif pour ce dernier jour en Amazonie. Et visite d'une ferme locale , ferme de manioc essentiellement mais on y découvre notamment des arbres à noix de cajou (dont le jus du fruit est apprécié pour la caïpirinha), mais aussi du roucou (qui sert à la coloration)



Puis visite de la ferme de manioc, avec descriptif du process (arrachage, épluchage, trempage, macération, émiettage, essorage, puis séchage ou cuisson selon la recette utilisée (farine, pain, ...)



Petit tour ensuite à la boutique des souvenirs et à la dégustation ! Et l'occasion de croiser un superbe ara !


Le retour sur Manaus se fait en bateau puis en van. Retour à notre hôtel Intercity. Pour le soir dîner au Banzeiro, un restaurant assez branché dans le quartier des clubs, à la décoration soignée. Des plats de poissons pour deux, servis à table et succulents !





75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout