top of page
Rechercher

CHEFCHAOUEN Le Diamant Bleu

Dernière mise à jour : il y a 18 heures

Départ ce matin pour Chefchaouen. Le soleil illumine Tanger de sa lumière dorée.



Très vite, la route prend de l'altitude et nous entrons dans la fameuse région du RIF, connue essentiellement pour ses champs de cannabis coincés entre les montagnes. bien moins visible aujourd'hui qu'il y a 7 ans. Mais peut-être n'est ce pas la saison ? (Effectivement il se plante en avril mai et se récolte début octobre)

Arrêt rapide à TEMUDA un site archéologique mauritanien puis continuation jusqu'à la ville bleue...

Le shopping dans cette belle ville bleue est l’une de ses plus grandes attractions touristiques. Elle n’est peut-être pas aussi variée ou grandiose que les grandes villes du Maroc comme Marrakech ou Casablanca, mais Chefchaouen a un charme fou.

A chaque fois, je reste émerveillé par la beauté de cette ville. Mais gardons un peu d'infos pour demain et concentrons nous sur la partie haute de la ville, là où la source jaillit, mais là aussi où nous trouvons encore de vieux lavoirs en fonction...

Merveilleux...!

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE CETTE JOURNEE EN CLIQUANT CI DESSOUS SUR LA CARTE


DE TANGER A CHEFCHAOUEN - SITE ARCHEOLOGIQUE DE TAMUDA

https://goo.gl/maps/g8LncZEM1px1sRmH8


SITE ARCHÉOLOGIQUE DE TAMUDA


Découvert en 1920, le site archéologique de Tamuda permet une sortie aux abords de la ville. Son nom vient du mot amazigh « tamda », qui signifie marécage, nom autrefois donné à l'oued Martil. Les recherches sur le site démontrent que cette ville punique mauritanienne, fondée au IIe s. av. J.-C, fut entièrement détruite au Ier siècle lors d'une guerre entre deux rois mauritaniens. Reconstruite, elle fut détruite définitivement dans les années 40 apr. J.-C, après la guerre d'Aedemon.

L'entrée est assez prohibitive 60 MAD, d'autant que la vue depuis l'extérieur se suffit, avec la médina de Tétouan en arrière-plan


RAS EL MA

La route qui y mène est superbe et offre de très jolis points de vue sur la médina bleue de Chefchaouen

Traduit par « tête de l’eau », c’est le point où l’eau douce de la montagne s’écoule dans la ville. C’est aussi un lieu de rassemblement populaire pour les habitants. Ces chutes rafraîchissantes sont une alternative aux grandes et lointaines chutes d’eau des montagnes. Les habitants se rassemblent ici pour passer un moment convivial à la fontaine d’eau.