Rechercher

LÜBECK

Le contraste est saisissant entre l'animée et trépidante, voire bruyante Hambourg et la calme, paisible, détendue mais néanmoins animée et joyeuse.

Est-ce la part importante de larges rues piétonnes, ou l'imposante architecture en brique de l'île de la vieille ville, toujours est-il que nous trouvons ici à cette ville un charme fou, une beauté toute nordique que rappelle sa devise

"Concordia domi foris pax" - harmonie à l'intérieur, paix à l'extérieur.

Un sentiment de communauté vous accompagne sur votre chemin le long des monuments historiques en briques rouges : ici on prend soin les uns des autres et on est toujours heureux d'accueillir des amis de près ou de loin.

Laissez-vous dériver sans soucis à travers le patrimoine mondial de l'UNESCO, respirez l'histoire, découvrez l'art et la culture dans des lieux inattendus et découvrez l'élixir de vie de Lübeck, les voies navigables de la ville hanséatique à la mer Baltique !

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS EN CLIQUANT SUR LA PHOTO DE LÜBECK CI DESSOUS


ILE DE LA VIEILLE VILLE

La vieille ville de Lübeck, entièrement entourée d'eau, est un véritable lieu de nostalgie. L'impressionnante architecture en brique des maisons de ville et des églises caractérise encore le visage de la ville hanséatique, qui a été fondée en 1143 en tant que première ville portuaire de la mer Baltique et fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987. Plongez dans la vie palpitante derrière les vieux murs lors d'une promenade détendue dans les rues médiévales et découvrez la diversité unique de la culture des bâtiments classés et le monde caché des couloirs résidentiels historiques et des cours du monastère.

Avec le centre-ville médiéval de Lübeck, l'UNESCO a désigné un quartier entier de la ville comme site du patrimoine mondial pour la première fois en Europe du Nord. Même les trésors archéologiques souterrains en font partie. Ainsi, le monument historique de la vieille ville a été et sera doté d'une valeur universelle exceptionnelle qui, selon la définition du Comité du patrimoine mondial, est pertinente non seulement pour les communautés nationales ou locales, mais pour toute l'humanité.

HOLSTEN GATE

Le célèbre monument de Lübeck est l'un des monuments les plus connus d'Allemagne.

A l'époque médiévale, Lübeck doit sa réputation de ville importante au succès de ses marchands. La porte Holsten est devenue le fier symbole de Lübeck en tant que ville impériale libre.

La porte de la ville a été construite entre 1464 et 1478 sur le modèle des modèles hollandais. Il servait à la fois de forme de défense et de symbole du prestige de la ville. Au-dessus de la porte d'entrée en plein cintre de la construction à deux tours, l'inscription :

CONCORDIA DOMI FORIS PAX (unité à l'intérieur, paix à l'extérieur)

est clairement visible en lettres dorées.


Presque tous les visiteurs sont étonnés par son inclinaison étrange et sa tour sud en contrebas. Comme seules les tours se dressent séparément sur une fondation constituée d'une grille en bois sur laquelle repose également la lourde voie médiane, les tours se sont affaissées de manière inégale dans le sol marécageux. En 1863, la porte Holsten avait l'air épouvantable.

À la majorité d'un seul vote, le parlement de la ville a décidé de restaurer la porte et a entrepris de vastes efforts de restauration. Ce n'est que 70 ans plus tard que l'affaissement a pu être stoppé. À l'intérieur de la porte Holsten, un musée présente des documents intéressants relatifs au « pouvoir du commerce ». Des modèles de navires historiques, des armures, des armes, des instruments juridiques et des marchandises donnent un bref aperçu de l'époque de la Ligue hanséatique.

ST PETRI


La vue sur Lübeck depuis la tour Petri : un must dans chaque programme d'excursion. Il n'y a que 54 marches à franchir. Ensuite, un ascenseur emmène les visiteurs vers la plate-forme d'observation à une hauteur de 50 mètres.

Une vue que vous n'oublierez pas : la vieille ville avec St. Marien, l'hôtel de ville et les autres églises en briques, le Holstentor, les bateaux d'excursion sur la Trave, les pignons des maisons de la Große Petersgrube. Tout autour de la nouvelle et moderne Lübeck.


EGLISE SAINTE-MARIE


Vers l'an 1200, les commerçants et Le Conseil de la ville commencèrent l'ambitieuse élévation d'une église au centre de la ville. Cette basilqiue romane fut construite en brique. En 1251, on abandonna le plan de la basilique romane pour celui d'une église gothique. On envisagea d'abord une église-halle mais ce batiment devint enfin une église à dimensions énormes. Des arc-boutants de 38.5 mètres de hauteur enjambent la nef centrale. Les deux tours font 125m de huateur/

Cette église mère en style gothique de brique devint alors le modèle de plus de 70 églises tout autour de la mer baltique !

Fortement endommagée par un bombardement anglais pendant la seconde guerre mondiale (les cloches dans la chapelle sous la tour sud en sont témoin) la reconstruction commença en 1947. Les peintures murales gothiques retouchées en période baroque furent repeintes et beaucoup d'oeuvres endommagées par les flammes furent restaurées.




L'horloge astronomique, construite de 1561 à 1566, est un joyau de l'art et l'histoire

religieuse. Elle se tenait derrière le maître-autel dans le chœur et a été complètement détruite en 1942. Certains ensembles, remplacés par une restauration antérieure, sont exposés au Saint-Annen-Museum.

La technique de l'horloge a été créée en 1890 par Eduard Korfhage.

La nouvelle horloge astronomique, rive est du transept nord, chapelle Totentanz, est l'œuvre de Paul Behrens 1960-1967, maître-horloger à Lübeck. C’est l’œuvre d'une vie !

La façade est une reproduction simplifiée de l'original.

Avec un système mécanique compliqué, l'horloge montre des positions planétaires, des phases du soleil et la lune, signes du zodiaque, la date de Pâques et le rapport du chiffre d'or.

A midi, les cloches sonnent et les personnages se mettent en action.

Les personnages originaux étaient des électeurs ; maintenant, ils représentent huit personnages de différents peuples du monde.

EGLISE SAINT-JACQUES

L'église abrite des chapelles célèbres. La plus connue se trouve côté Sud, il s'agit de la chapelle Brömbsen fondée en 1338 suite à un legs du chanoine Datmar Schulop. Il a ensuite été transmis à Heinrich Brömse, le maire de Lübeck, dont la famille a conservé la propriété jusqu'en 1826 pour être finalement donné à l'église en 1877.

Le retable de l'autel, donné en 1515 par le maire Brömse et dont les ailes représentent certains membres de la famille, est le œuvre de Heinrich Brabender, de Münster. Cette œuvre d'art est l'une des plus importantes de Lübeck.

Vient ensuite la chapelle de Warendorp ou Vellin, donnée par le conseiller municipal Gotthardt Vellin (mort en 1350), qui, après la mort de la veuve de Vellin, passa aux mains de la famille Warendorp jusqu'au XVIIIe siècle.

Au nord, en face de la chapelle Brömbsen, se trouve la chapelle Haleholscho ou Hoghehus, créé suite à une donation de Konrad Hogehus (mort en 1351). Cette chapelle passa ensuite aux familles Haleholtscho, Warendorp et von Dorne. L'existence de ces deux dernières chapelles est attestée vers 1392.


La sacristie, située au Sud-Est, a été édifiée au début du XVe siècle. Le dessin de la coquille que l'on retrouve sur les lambris de 1667 rappelle le symbole des pèlerins de Saint-Jacques.

La chapelle de Witten, à la mémoire du maire Hinrich Witte, située au nord de la tour, rappelle le naufrage du Pamir, voilier-école perdu dans une tempête en 1957, tandis que celle du côté sud était la chapelle de la Dame qui a été construit en 1496 et détruit par une tempête peu après sa construction et reconstruit au 16ème siècle.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout