Rechercher

LA GUINEE-CONAKRY CHATEAU D'EAU DE L'AFRIQUE

Après la traversée très enrichissante du #Sénégal, nous poursuivrons notre découverte du continent africain avec la #Guinée, réservoir d'eau de l'Afrique, car c'est ici que coulent et prennent leur source plusieurs fleuves majeurs comme le fleuve #Sénégal, le fleuve #Gambie, et le fleuve #Niger. Le pays peut se diviser en 4 régions distinctes : la #MoyenneGuinée qui comprend le fabuleux massif du #FoutaDjalon où nous apprécierons les treks et les cascades, la #HauteGuinée au nord, la #GuinéeMaritime source de repos et ses plages paradisiaques, et la #Guinéeforestière et ses chimpanzés.



Les maladies en Guinée sont nombreuses et des cas de fièvre jaune, d'#Ebola, de #fièvredeLassa mais aussi de #méningite ne sont pas rares et nécessiteront une attention particulière aux règles d'hygiène courantes, même si notre parcours, en saison sèche jusqu'à fin juin ne nous exposera que peu à ces risques.

Côté alimentation, la cuisine traditionnelle s'appuie principalement sur les céréales et les tubercules comme le #fonio, le #manioc, l'#igname et le #taro, le riz étant apparu plus tardivement dans l'alimentation guinéenne. Parmi les spécialités citons les boules d'#Akassa en pâtisserie, les #hambourgers (pas d'erreur de frappe, il s'agit en fait d'une boule de viande sans pain farci à l'œuf dur), le #Foutti (une recette très courante à base de gombos, d'aubergines et de piment), le #Kedjennou (un poulet grillé cuit à la sauce tomate), sans oublier toutes les sauces d'accompagnement diverses et variées que nous ne manquerons pas de vous faire découvrir sur notre page UN PLAT UN JOUR https://www.facebook.com/verheggenphilippe

La diversité des #ethnies - et nous ne manquerons pas de faire des articles à leur sujet comme précédemment pour les ethnies sénégalaises) favorise un #artisanat varié, d'instruments de musique, au travail du bois, en passant par les tisserands et les potiers.

La #Guinée est l'un des pays les plus pauvres au monde et les infrastructures routières sont particulièrement dégradées ici, la plupart des routs restant impraticables sauf pour les 4X4, et encore...Les temps de route sont donc extrêmement variables...mais rares sont les portions de routes où l'on peut rouler à plus de 30 km/h !

MALI



Nous passerons la frontière Sénégal-Guinée, le 29 AVRIL au départ de #Kédougou en direction de #MALI (la ville !). La piste est particulièrement défoncée à cet endroit même en cette saison sèche où les températures varieront entre 34 et 39°C en journée (en moyenne 36.5°C), sans pluie, sous un soleil de plomb omniprésente (97%).

Nous nous installerons pour deux nuits à l'auberge #Indigo nous permettant le lendemain d'aller visiter la #DamedeMali et le #MontLoura, auréolés comme pour beaucoup de sites dans cette région de légendes passionnantes. La vue depuis le sommet du Mont Loura, point culminant du massif, offre une vue splendide


LABE


Du 1er au 11 MAI nous nous installerons à l'Hôtel #Tata à #Labé, un petit et charmant établissement très bien situé. Les températures restent importantes malgré l'altitude (entre 30 et 41°C - moyenne 35.5°C), avec peu de pluies (1.7 mm, un jour sur deux) et un soleil toujours très présent (96%). Un climat idéal en vérité pour visiter le massif du Fouta-Djalon et ses nombreux sentiers pédestre, souvent tôt le matin afin de préserver les après-midi au repos et aux devoirs !

Une première excursion nous mènera aux chutes de #Kinkon, d'environ 80m de hauteur, au cœur d'un impressionnant défilé rocheux. En contrebas, l'eau poursuit son chemin entre deux falaises étroites ; un spectacle typique de cette région montagneuse.


La région comporte d'autres particularité géologiques et en particulier des ponts de pierre, creusés pas l'eau et son débit élevé. A #Aiguel nous irons à l'occasion d'un autre trek pédestre observer ce phénomène : ce pont naturel dans la splendide vallée de la #Fétoré, d'une dizaine de mètres de longueur et 2.5 de large, a la forme d'une lame émoussée par l'eau. Il enjambe la rivière qui s'écoule en formant ici et là des bassins naturels et de petites cascades offrant l'occasion de baignades rafraichissantes. Un peu plus loin, nous pourrons observer les chutes grandioses de #Djourougi, puis de #Kammawi et enfin celle de #Domsowol

Les chutes de la #Salaa justifieront un autre déplacement : elles se nichent dans un site naturel boisé peuplé de singes, babouins de Guinée et chimpanzés et constituera un magnifique spot de pique-nique et de baignade. Tut au long de la piste nous pourrons observer les #anacardiers, arbres qui produisent les noix de cajou, très nombreux dans cette région.


Un peu plus loin que les chutes de #Salaa, les échelles de #Lélouma seront notre objectif d'une autre journée, l'état des pistes ne permettant pas facilement de faire les deux dans la même journée. Les échelles faites de perches en bambou sont adossées à la falaise, sur un dénivelé impressionnant d'environ 80 mètres. Nous y assisterons un jour de marché afin de voir les femmes escalader ces échelles avec une grande dextérité, un panier rempli de victuailles sur la tête....

Les falaises de #Doucky, à 70km de Labé, nous permettront d'observer l'un des plus beaux panoramas sur les contreforts du Fouta-Djalon mettant en évidence les mouvements tectoniques qui bouleversèrent cette région.

A côté de #Pita, nous irons découvrir les ponts de lianes ! En aval des chutes de #Kinkon, nous approcherons à pieds des chutes de #Kambadaga, en réalité une série de 3 chutes. Ce sont les plus larges et peut-être les plus belles de la région ! un autre endroit idéal pour le pique-nique au bord de l'eau et la baignade un peu en amont de la chute. Nous trouverons alors un pont de liane (en réalité métallique) qui enjambe la rivière

Entre deux excursions, nous visiterons Labé et son petit musée du Fouta, son marché coloré mais aussi ses jardins. Le jardin de Alpha notamment, un jardin pépinière aménagé en terrasse avec son nombre incalculable de plantes médicinales !

DALABA




Du 12 au 20 MAI En plein cœur du massif du Fouta-Djalon, #Dalaba sera notre étape suivante. Les températures seront toujours assez élevées (entre 27 et 39°C, moyenne 33.20 °C), à peine rafraichies par des pluies plus régulières (8mm) et un ensoleillement moindre (74%). Nous nous installerons à l'hôtel #Sib.

Nous visiterons bien entendu #Dalaba, une ville à 99% musulmane, constituée principalement par l'ethnie #peul. La population essentiellement rurale oriente ses activités vers les cultures maraîchères : tomates, chou, laitue, concombre et aubergine. L'artisanat joue ici un rôle important dans le développement économique de la région. Avec son microclimat agréable et ses maisons coloniales, c'est une destination incontournable de la Moyenne-Guinée. Nous apprécierons en particulier l'architecture de la #VillaJeannine long bâtiment colonial, la #casedepalabre , une case ronde traditionnelle qui abritait les réunions de chefs de canton, les cases du quartier avec leurs plafonds en #léfa (paniers ronds décoratifs)

Ici encore les activités principales seront essentiellement tournées vers la nature, tout en préservant de larges plages de repos et de révisions.

En particulier nous aurons à nouveau l'occasion de trek en montagne à la découverte de nouveaux pont de pierre. A quelques kilomètres de #Dalaba, on trouve en effet des rochers au formes découpées et un pont en roc, "le #pontdeDieu", creusé par l'eau. Autour, la végétation tropicale assez dense abrite des singes. Au retour nous traverserons également une #bambouseraie et des carrières de sable blanc.

Le lac de #Dounkimagna est un lac de barrage tout proche, aux eaux transparentes. Opportunité d'un bon moment de détente et de farniente, de pique-niquer sous les pins. Autour les jardins maraîchers proposent des produits frais, notamment des fraises en saison.


Les chutes de #Daraya à 2h30 à pieds de #Dalaba s'écoulent au milieu d'une forêt galerie sous le regard de nombreux singes qui viennent souvent chercher leur repas. Les pistes pour y accéder traversent de nombreux villages peuls et nous permettront de découvrir la vie dans les #tapades.

Dans les environs de #Dalaba, nous visiterons la source aux poissons multicolores de #herico, sur le chemin des fabuleuses chutes de #Ditinn dont la hauteur est estimée à 100m.

Au nord de #Dalaba, le jardin #chevalier initialement expérimental, Ce sont les pins plantés à l'origine, les caféiers, les bambous de Chine et les chênes liège qui constituent aujourd'hui la forêt !

Un peu plus au nord encore, #Fogoumba abrite l'une des plus ancienne mosquées du Fouta, entourée d'anciennes cases traditionnelles

KINDIA



Du 21 Mai au 1er Juin Nous nous rapprochons de la capitale, ce qui a rendu la localité prospère. Cette ville cosmopolite - de peuls et de Soussous - est réputée pour être la capitale des fruits : mangues, ananas, bananes - ancien berceau de la banane française. Le climat de type tropical humide sera très chaud (34.5 °C en moyenne variant entre 23 et 43°C !) La pluie sera présente tous les jours avec près de 7mm en moyenne sous forme d'averses violentes qui entrecouperont de larges passages ensoleillés (77%)

La route est magnifique, bordée de loin en loin par des falaises qui pleurent les larmes du ciel en saison des pluies. En saison sèche, les premières brumes du matin s'accrochent bien souvent au sommet du mont Gangan qui domine la ville de ses 1 116 m. La ville en elle-même possède un charme indicible. Son marché est pittoresque et coloré, ses environs charmants.

Nous nous installons à l'hôtel #Masabi

La ville de Kindia abrite un institut de recherche biologique appliquée, qui étudie non seulement les maladies bactériennes, virales et parasitaires, mais qui abrite également une collection de reptiles, morts ou vifs.

Les jardins de Kindia sont une structure locale de transformation des produits locaux pour faire des confitures, salades de fruits, épices, fonio, farine de manioc. Cette coopérative de femmes a pour vocation de faciliter l'accès aux femmes à l'emploi et aux revenus leur permettant d'asseoir leur indépendance.

A une vingtaine de kilomètres à l'est les #chutesdelamariée sont resplendissantes et font la fierté de la Guinée. Tombant d'une falaise verticale, la magnifique avalanche d'eau est aussi très connue pour ses vertus relaxantes, apaisantes pour les douleurs musculaires notamment. C'est ici que les premières séquences de #Tarzan ont été filmées.

Les chutes de #Kilissi sont également un spot de baignade agréable. Diverses activités sont également proposées sur le site : djembé, balafon, mais aussi cours de danse ou de ping-pong !

Le Mont #Gangan est accessible en deux heures par des sentiers ombragés et offre de superbes vues sur la ville. Occasion s'il en est d'obtenir un flot d'information de notre guide sur la culture guinéenne locale, la botanique, la géologie, ou encore l'histoire de la région

A ses pieds le lac #Samaya est entouré de nombreux villages, isolés les uns des autres par les bras du lac. Le dimanche, jour de marché hebdomadaire, tous les villageois des environs se donnent rendez-vous à Samaya pour échanger leurs productions et marchandises. Le lac est alors le théâtre d'une valse de pirogues convergeant vers le marché. La zone est idéale pour des randonnées faciles avec de nombreuses chutes d'eau et piscines naturelles où se rafraîchir. On peut se baigner bien sûr dans le lac et faire des plongeons depuis les rochers.

La cascade de #Tabouna est un autre paradis terrestre : la cascade dégringole au milieu des rochers dans un spectacle assourdissant et splendide.

CONAKRY



Du 2 au 6 Juin Nous nous installons pour quelques jours dans un secteur résidentiel de la capitale dans une villa bien équipée, dotée d'une piscine. La proximité de la mer rend les températures plus supportables (entre 28 et 32°C, 59% de soleil et 2.2 mm de pluie. Nous restons peu de temps à Conakry, ville très embouteillée. Nous réserverons notre présence donc à la visite de la ville et des îles de Loos en partie à la fin juin avant notre retour en avion.

C'est ici aussi que l'on trouve de nombreux sites négriers vestiges de la traite des esclaves : le pénitencier de #Fotoba notamment

La visite de la ville passe de manière incontournable par la mosquée #Faycal, la plus grande de l'Afrique de l'ouest,

En arrière du jardin du peuple, ce jardin recèle de curieuses constructions : toboggans aux formes originales, ponts suspendus, labyrinthes. Des artisans sur place vous proposeront des coffres, boites à bijoux, statues, peintures.

Accessible uniquement à pieds et depuis la villa, le village de #Tayaki est celui des oubliés...Il faut compter environ 1h30 de marche au milieu des digues de protection, des rizières et des marais pour atteindre le sable et le village, en réalité une sorte de radeau flottant ! Une poignée de maisons rustiques négligemment disloquées sur une langue de sable : murs en banco, toitures en tôle ou en chaume. La plage, bande de sable d’une dizaine de mètres de large, s’étire en ligne droite à perte de vue. Une flopée de pirogues mouille au large, bercée par le clapotis des vagues. Ici, les villageois sont pêcheurs et/ou cultivateurs à dominance #Baga et luttent pour leur survie. Ils vivent surtout dans un grand dénuement alors que Conakry est si proche, mais à la fois si loin. Pas d'eau, pas d'électricité, pas de route, pas de service de santé…

L'ile de #Tamara est l'une des trois iles de Loos. Nous visiterons les deux autres plus tard dans le mois. Appelée aussi île de #Fotoba elle abrite le phare de #Tamara, une ancienne prison et l'église anglicane de #fotoba.

KAMSAR


Du 7 au 11 Juin Nous quittons #Conakry pour mieux visiter la guinée maritime sur sa côte ouest, peu touristique. Les températures entre 25 et 37°C (moyenne 33.5°C) seront malgré tout supportables grâce à des pluies régulières (4.5 mm) et 72% de soleil.

Un arrêt en cours de route au village de #Farenghia, ancien port négrier et réputé également pour sa pierre magique à trois pieds, dont le mystère n'a pas encore été percé. Plus loin #Boffa est réputé pour son église catholique, la plus vieille de Guinée. Ce village nous offrira l'occasion d'une étape agréable au milieu des rizières qui nous mèneront jusqu'aux vestiges du port négrier.

Nous nous installerons à l'hôtel Bel-Air à proximité d'une plage à perte de vue, l'une des plus belles de Guinée avec ses cocotiers, son sable blond et ses eaux claires. A proximité, le village de #Koukoudé est un ravissant petit village de pêcheurs, avec ses cases en paille, ses pirogues peintes, son poisson séché au soleil. Pa railleurs, le centre culturel du village accueille des groupes de danseurs régulièrement en répétition.

En pirogue nous aurons l'occasion de visiter la mangrove et les iles de #Marara et de #Dary,.

COYAH


Du 12 au 18Juin De retour sur Conakry,nous optons pour résider à l'hôtel #Hacienda à #Coyah, au nord de Conakry, afin de visiter les alentours proches sans être gênés par la circulation dense du centre-ville. A nouveau les températures sont plus fraiches (?), en moyenne 28.9°c (entre 26 et 31 °C), avec moins de soleil (49%) et des pluies régulières et intermittentes (5.74%) mais quotidiennes. La saison des pluies approche

En cours de chemin, nous nous arrêterons au lac de #Koba pour déjeuner et profiter de son cadre enchanteur avec l'île de #Kito et surtout la plage de #Kitikata où régulièrement des jeunes jouent aux percussions

A quelques kilomètres de #Conakry, le #montudchienquifume est une merveille de la nature qui se dresse majestueusement. Au bas de ce relief, une piscine naturelle, un campement et un restaurant offriront un cadre champêtre reposant pour un déjeuner.

Plus au nord, les cascades de la #Soumba, sa végétation luxuriante, ses oiseaux multicolores offrent un autre cadre enchanteur.

A l'est, entre #Coyah et #Forécariah une piste délicate traverse différents villages et plantations avant d'entrer dans une zone marécageuse qui se termine au village de #Kabak, village de pêcheurs. Ici nous verrons de nombreux hérons, aigrettes, pélicans et quelques flamants.

Plus loin #Fria est une ville née avec les mines de #bauxite. Mais l'essentiel de l'intérêt de la région se porte aux alentours, aux chutes de #Bogoro et sa piscine naturelle à l'abri des regards.

A #Maleah, la chute est impressionnante par son débit. Toute proche la cascade de #Kourya est propice au pique-nique.

CONAKRY

Du 19 au 22 Juin Nous nous installons à nouveau à Conakry, à proximité de l'aéroport. Comme indiqué plus haut l'objectif est de se limiter aux visites incontournables de la ville et tout particulièrement à la visite des iles de Loos

L'Ile de #Roume est la pus au sud. rien de particulier à y faire si ce n'est à profiter de ses plages et petits maquis

L'Île de #Kassa, la plus proche des trois, peut constituer une ballade à la journée. à faire le tour, découvrir les différents villages, ainsi que d'anciens bâtiments de la cité socialiste ou des mines de bauxite.

RETOUR EN FRANCE


Du 23 Juin au 1er Juillet Retour en France pour quelques jours

MAMOU