top of page
Rechercher

LE TORCAL DE ANTEQUERA

Dernière mise à jour : il y a 19 heures

La zone naturelle de Torcal de Antequera dispose d'un réseau de sentiers à usage public qui parcourent une partie de l'espace naturel. Les itinéraires à usage public sont librement accessibles, gratuits et sont balisés de manière à ce que chacun puisse les suivre sans avoir besoin d'autorisation ou de réservation préalable .

POUR RETROUVER TOUTES LES PHOTOS DE CETTE ETAPE CLIQUEZ SUR LA CARTE CI DESSOUS


Il est recommandé de ne pas quitter les sentiers balisés, car c'est un terrain où il est très facile de se désorienter. De plus, le terrain est très caillouteux, inégal et extrêmement glissant avec l'humidité.

Il est également demandé au visiteur de porter une attention particulière à l'espace naturel qu'il visite, ne laissant aucun résidu, qu'il soit organique ou inorganique, en respectant la flore et la faune indigènes et tout autre élément appartenant au paysage (fossiles, minéraux, etc.) .



LE TORCAL

GEOLOGIE

Sans aucun doute, la zone naturelle d'El Torcal se caractérise par son impressionnant paysage karstique .

Sa formation est due à un processus qui a duré plusieurs centaines de millions d'années. Pour ce faire, il faut remonter quelque 200 millions d'années , lorsqu'une grande partie de l'Europe et du Moyen-Orient ont été submergées sous la mer de Téthys , un processus de sédimentation carbonatée a commencé, provoqué par l' accumulation et le dépôt de squelettes, de coquillages et de carapaces d'animaux marins . .au fond de la mer qui durera environ 175 millions d'années. Ces sédiments se sont accumulés et compactés à différents niveaux, formant des strates horizontales d'une épaisseur de plusieurs milliers de mètres.

Vers le Miocène moyen, par suite de la poussée entre les plaques ibériques au nord de la mer de Téthys et la plaque africaine au sud, les sédiments accumulés sont comprimés, déformés et fracturés jusqu'à leur émergence dans un processus lent et continu qui est toujours en cours. Une fois le relief apparu, l'action prolongée d'agents météorologiques tels que l'eau, la glace et le vent sur le calcaire a modelé le spectaculaire paysage karstique d'El Torcal de Antequera.


La structure géologique de la zone naturelle d'El Torcal est un autre aspect qui a favorisé le processus de dissolution du calcaire. Un grand pli en forme de champignon, avec une partie supérieure très large et des couches horizontales, et des flancs courts et abrupts, limités par d'importantes fractures, favorise l'accumulation d'eau en surface et son

infiltration. Le karst se comporte comme une grosse éponge, il stocke l'eau de pluie et la transmet vers l'intérieur, favorisant ainsi la dissolution souterraine, pour enfin l'évacuer à nouveau vers l'extérieur par sa partie inférieure, sur tout le périmètre d' El Torcal , la source la plus importante étant la Source de La Villa, située sur la face nord.

Outre le paysage karstique que nous pouvons tous apprécier d'un simple coup d'œil, nous devons tenir compte du système endokarstique caractéristique de ce type de terrain et qui, à El Torcal , se traduit par plus d'un millier de gouffres et de grottes formés par la dissolution de calcaire.


FAUNE ET VEGETATION

Comme la flore, la présence de la faune à El Torcal a été conditionnée dans de nombreux cas par l'intervention de l'homme dans l'environnement. Les espèces de vertébrés inventoriées au sein de la zone atteignent le chiffre de 116, réparties comme suit : une espèce d' amphibiens , 11 de reptiles , 82 d' oiseaux et 22 de mammifères . Il existe de nombreuses espèces d'invertébrés , principalement des insectes, qui constituent la base de l'alimentation de nombreuses espèces d'animaux vertébrés qui vivent dans la Sierra.