Rechercher

LES ECHELLES DE CATTARO & LE PARC NATIONAL DE LOVCEN

https://goo.gl/maps/SigVcuXgoFvrZTRk7

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DES ECHELLES DE CATTARO EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS




Le parc national du Lovćen comprend la partie centrale et la plus haute de la montagne dominé par le Mont Lovcent qui vous enchantera certainement. Nombreux sont les points de vue que ce massif vous permettra d'observer, sur la montagne, les bouches de Kotor et l'Adriatique


Cette aire verdoyante recèle par ailleurs une flore endémique exceptionnelle, comme la Berteroa gintlii, l’Acinos majoranifolius parmi près de 1300 variétés

Quant aux arbres situés dans ce lieu, vous y trouverez le charme, le hêtre du Monténégro et le pin de Bosnie.

Les ornithologistes auront le plaisir d’étudier plus de 200 races d’oiseaux dans ce parc, parmi lesquelles le Rossigno philomèle au chant mélodieux, ou encore le traquet oreillard. Des insectes comme la fourmi rouge et le lucane cerf-volant s’y trouvent aussi.

Mais c'est en parcourant la sublime route de Kotor construite au sommet du mont Lovćen, formant une série de 32 courbes abruptes, que vous serez le plus émerveillé

N’oubliez pas de visiter le charmant village de Njeguši qui se trouve à l’intérieur du parc où vous trouverez les producteurs de miel, d'eau de vie raki et bien sur du célèbre jambon fumé Prust de njegusi.



MASSIF DE LOVCEN

Lovćen est connu pour ses multiples belvédères - vers la mer, le lac Skadar ou les hautes montagnes du nord.

Les points sur Lovćen d'où l'on peut voir les beautés monténégrines sont nombreux : Jezerski vrh, Štirovnik, l'ancienne route de Krstac à la station d'hiver d'Ivanova korita; des routes stratégiques autrichiennes qui menaient au sommet des montagnes, des serpentins de Kotor - une ancienne route qui serpente comme un serpent sur les flancs de Lovćen.


C'est une sorte de phénomène de conception et de construction. Sur la pente raide de Lovćen, exposée à la baie de Boka - les serpentines sont une expérience unique.

La plupart des bâtiments sacrés et du matériel ethnographique intéressant sur Lovćen sont concentrés dans la région des auges d'Ivan et dans le village de Njeguši, connu pour son excellent prosciutto et son fromage.


La région de Lovćen est également connue pour la boisson ancienne des anciens Slaves - l'hydromel.

Sur ce tronçon, vous découvrirez l'architecture folklorique authentique : katuns (colonies d'été des éleveurs de bétail) et vieilles maisons en pierre avec des toits en paille coupée ou en plaques de calcaire; village guvna - lieux où se tenaient des rassemblements publics, où ils célébraient et se réjouissaient. Des dizaines d'églises de village, aux formes architecturales typiques caractéristiques, reconnaissables au clocher "na preslica" (la forme ressemble à une preslica) complètent les paysages de Lovćen.

Ce territoire a été proclamé parc national en 1952 pour protéger la flore locale unique, ainsi que le patrimoine historique, culturel et architectural du Monténégro.

ECHELLE DE CATTARO

L'échelle de Cattaro est le surnom donné à la route de montagne qui relie Kotor à Cetinje. Construite au XIXe siècle, elle a été longtemps la seule voie d'accès à la capitale monténégrine. Très sinueuse, très étroite mais offrant des points de vue panoramiques époustouflants, elle constitue à ce titre une attraction en soi.





Après une vingtaine de kilomètres (et presque autant de virages en épingles à cheveux), la route arrive à Krstač, un petit village de montagne. D'un paysage et d'un climat typiquement méditerranéen, on passe alors subitement à un paysage de montagne au climat continental. La route, qui borde le parc national du Lovćen, poursuit son chemin sur une vingtaine de kilomètres supplémentaires avant d'arriver enfin à Cetinje.

Pour emprunter cette route depuis Kotor, emprunter d'abord la route en direction de Budva (au rond-point à gauche, après le port) et après quelques centaines de mètres, prendre à droite en direction de la montagne (la direction de Cetinje est indiquée).


Dans la montée, plusieurs routes indiquent, et mènent, vers d'anciennes forteresses. Ainsi, celle de Goražda, vers laquelle on bifurque après 8 km depuis Kotor. Un fortin imposant, transformé plusieurs fois et utilisé encore par la Yougoslavie communiste. A 900 m d'altitude, la vue est magnifique sur la mer et les bouches de Kotor.



Avertissement : la route peut être un peu éprouvante surtout qu'il arrive souvent de croiser d'autres véhicules voire des bus, qui vous obligent à des marche-arrière sur plusieurs centaines de mètres...



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout