Rechercher

LES HABITUDES ALIMENTAIRES SLOVENES

Dernière mise à jour : 19 juil.

#unplatunjour #voyageavecnous #cuisineavecnous #voyageenfamille #tourdumonde #tourdumondeenfamille #raptor #dji #slovénie #travelyourself

En Slovénie, l'amour passe par l'estomac. Pas moins de 24 régions gastronomiques et 3 régions viticoles proposent des spécialités succulentes. Depuis bien longtemps, les tables slovènes sont également garnies d'eaux minérales locales, et depuis récemment, elles arborent aussi des bières des microbrasseries locales.

LES MODES ALIMENTAIRES

Les saveurs alpines sont évidemment différentes de celles de la côte Adriatique, de celles du Karst ou de celles de la plaine de Pannonie. Chaque région possède également ses propres zones gastronomiques délimitées. En Slovénie, on ne recense pas moins de 170 plats typiques !

Mais ils ont une caractéristique qui leur est commune : ils sont élaborés à partir d'ingrédients produits localement : fromages, charcuteries, saucisses, huiles, miels et les autres produits alimentaires slovènes spéciaux et protégés. La cueillette et l'approvisionnement en ingrédients frais des champs et des jardins voisins ne sont pas qu'une tendance, mais font partie intégrante de la tradition.

À quelques encablures de Ljubljana, les Saveurs de Kamnik, les spécialités du Cœur de la Slovénie et les Spécialités de Dolenjska feront votre bonheur. Les gâteaux roulés štruklji, les galettes et les différents pains autrefois associés à des fêtes étonnent les gastronomes dans les différentes régions gastronomiques de la Slovénie centrale.

Les Slovènes commencent souvent leur repas par une soupe ou un potage, même s'il fait 35°C !,proposé dans la plupart des menus du jour au restaurant : en général une soupe au bœuf, mais on peut également vous servir un consommé de poule, une soupe aux légumes (proche du minestrone italien) ou une soupe aux champignons (parfois servie à l'intérieur d'un pain creusé). Votre plat (du poulet rôti ou pané) sera quant à lui souvent accompagné d'une salade que vous pourrez agrémenter d'huile de pépins de courges (excellente et très bonne pour la santé ! ) et de pommes de terre sautées.

Un conseil ! Ne prenez pas d’entrée. Les plats slovènes sont en général copieux. Les pizzas slovènes seront presque toujours proposés en deux tailles sur la carte : mala (petite) et velika (grande). Les velika pizzas sont très grandes. En Slovénie, il est courant de demander à partager une grande pizza en deux, une solution très économique. Si vous avez une grande famille, c’est la solution pour manger souvent au restaurant pendant le séjour sans vous ruiner.

Attention, si vous commandez une bière sans donner de précisions supplémentaires, on vous amènera une bière de 0.5 litres. C’est le standard slovène. Pour une petite bière, dites « malo pivo« . Concernant l'eau elle vous sera apportée généralement au verre plutôt qu'en carafe. Le vin n'est pas cher (entre 1.30 € à 2 € , voire 3 dans les restaurants hauts de gamme ), toujours services frais voire glacé mais rarement bons !

OU MANGER ?

pour manger comme les slovènes alors il faudra d'adonner à la collation « à la cuillère » et vivre ici et là un événement culinaire de rue plein de saveurs locales et cosmopolites.

Sur les chemins à travers la campagne, la montagne et autres sites, vous goûterez d'excellents mijotés slovènes, tels que les goulaschs, les bouillons, les minestrones mais aussi et surtout la « jota » et le "ričet".

La saucisse « kranjska klobasa » est également un incontournable, dégustée en accompagnement ou comme plat. Quant au duo « žganci » et lait fermenté : il vous attend sur les pâturages alpins !



Il peut aussi y avoir en plus du Kosilo un Malica, c’est un « petit kosilo ». Dans ce menu, il n’y a alors qu’un plat ou un plat plus une salade ou un plat et un dessert. Un malica coûte souvent 7€ ou 8€ mais comme dans les restaurants Slovénes, les portions sont toujours copieuses, ça suffit en général largement. (Vous remarquerez plus bas dans la page l'entrée chaude de goulache de cerf à la polenta en est un exemple ! Bon appétit !

Plusieurs types d'enseigne se proposent de vous régaler, parfois à des niveaux de qualité et de prix différents.

Ainsi, le restavracija est généralement plus élaboré et offre un décor plus soigné. Toutefois, ils ne sont pas tous hors de prix, rejoignant ceux pratiqués dans la gostilna ou gostišče, à savoir l’auberge.



RESTAVRACIJA TAVEL A PIRAN

La gostišče est généralement un cran au-dessous, mais parfois la qualité y est indiscutable.

L’okrepčevalnica propose de la petite restauration, tout comme les bife. Ce sont des buffets, parfois dans la rue, pour manger une viande grillée ou des saucisses.

Dans les pivnica (bar-buffet), il est quelquefois possible de manger un casse-croûte.

Café et pâtisseries se prennent dans les kavarna, et les glaces dans les slaščičarna.


OU FAIRE SES ACHATS ?

Vous trouverez des grandes surfaces telles que LIDL, SPAR, et LECLERC (la marque française s'est implantée à Ljubljana et Maribor). La plupart des villages possèdent leur supérette/épicerie où vous pourrez acheter tous types de produits alimentaires ainsi que votre pain, les boulangeries étant plus présentes dans les villes.


Les marchés locaux offrent de bonnes occasions de goûter à la fraicheur des produits. Le samedi en particulier ils sont des lieux de socialisation importants, tout comme certains magasins d'alimentation spécialisés. Le célèbre marché de Ljubljana, ainsi que bien d'autres marchés du pays, disposent généralement de petits étals proposant des spécialités de viande, de produits laitiers, de pain, de légumes et d'autres délices. Celui de Piran notamment permet de rencontrer les producteurs alimentaires locaux qui vous proposeront leurs produits de la Slovénie méditerranéenne du lundi au samedi la plupart du temps sans emballage. Vous y découvrirez également des distributeurs de lait, qui proposent du lait frais provenant des fermes voisines 24 heures sur 24 !

Les grands réseaux commerciaux proposent eux aussi des aliments locaux frais.


Pour autant les marchandises sont généralement moins chères sur les marchés et sont vendues à un prix équitable. De plus Ils sont achetés sans emballage inutile.

PLATS PRINCIPAUX

Vous trouverez sur les cartes et menus les plats principaux suivants :


Jota : soupe épaisse à base de chou, de haricots et d'orge, d'un goût proche du cassoulet.

Štruklji : Ce plat traditionnel slovène de pâte roulée aux farces variées est servi comme plat principal ou garniture. La pâte des štruklji peut varier et les štruklji sont soit sucrés soit salés, cuits au four ou à l'eau. Les štruklji à l'estragon, au fromage blanc, aux noix, aux pommes ou aux graines de pavot sont les plus appréciés (Slovénie centrale).


Žganci : Ajdovi žganci est le plat national de la Slovénie. Il se traduit par « bouillie de sarrasin ». C’est un plat simple à base de farine de sarrasin, de croûtons et d’huile, traditionnellement servi avec du ragoût, de la choucroute ou des saucisses. Le sarrasin poussant en abondance en Slovénie, il est naturellement un ingrédient de base dans les bouillies, le pain et les ragoûts dans tout le pays.


Bujta Repa : est un plat de porc slovène très typique que vous trouverez dans tout le pays. «Bujta» vient du mot «tuer» et le plat, chaud, est idéal pour survivre aux hivers froids. Il est préparé à base de parties grasses de têtes de porcs mélangées à des navets aigres. La bouillie de millet est également souvent utilisée dans la préparation. Il était. Sorte de soupe épaisse autrefois mangé après l’abattage des porcs, il est préparé en jetant tous les ingrédients dans une grande casserole et en laissant mijoter lentement.

Kranjska Klobasa : La saucisse la plus célèbre de Slovénie est certainement le « kranjska klobasa ». Elle est en général assez petite et faite à base de peu d’ingrédients : du porc, du lard, du sel, du poivre et de l’ail. La Slovénie cherche constamment à obtenir de l’Union Européenne l’appellation d’origine protégée pour cette saucisse, malgré les objections répétées de l’Autriche et de la Croatie !

Ocvrti sir : fromage frit.

Polenta : semoule à base de farine de maïs. elle accompagne (presque) tous les plats. elle est moelleuse à souhait


Kruhovi cmoki : boulettes à base de pain.

Žličniki : boules à base de pommes de terre et fourrées à différents fruits, bouillies, nappées de beurre fondu, de sucre ou de chapelure, et servies dans la soupe ou en accompagnement. Mešana solata : salade mixte (salade verte, haricots rouges, chou blanc, betteraves et tomates), servie en accompagnement. On alterne entre le plat principal et la salade, et en famille, bien souvent, chacun se sert à coups de fourchette dans le saladier au centre de la table. Žlikrofi : raviolis qui sont la spécialité d'Idrija, au nord de Ljubljana. Gibier : chevreuil, cerfs, ours en saison ! Souvent préparés en sauce et accompagnés d’airelles., ou comme ci dessous Polenta avec goulash de cerf et champignons (Polenta z jelenovim golažem in gobami)



Poissons d'eau douce.

LES INFLUENCES REGIONALES

LES SAVEURS DE LJUBLJANA

L'offre est variée. La Slovénie et Ljubljana se trouvent au point de rencontre de mondes gastronomiques qui reflètent tout d'abord les influences des cuisines de la Méditerranée, du monde alpin et de la plaine de Pannonie. Et plus récemment, les influences de la cuisine balkanique et quelques autres cuisines internationales. La gastronomie de la capitale est marquée aussi par la richesse de ses ingrédients : légumes qui proviennent des jardins des banlieues, viandes de boeuf et volaille en provenance des fermes de la Slovénie Centrale.

Les Slovènes de « province » surnomment les habitants de la capitale Ljubljana les « grenouilles », car certaines auberges servent des cuisses de grenouilles. Forte de son statut de capitale, Ljubljana se distingue autant par des fusions de gastronomies cosmopolites que par des originalités locales comme les crêpes de Ljubljana et le gâteau de Ljubljana au biscuit de sarrasin.

parmi les recettes "locales" le LJUBANA Steak ressemble fort à notre cordon bleu, à la taille gargantuesque près !



LA REGION DU KARST

Cette région se caractérise principalement par sa méthode naturelle de séchage des charcuteries. Ici la tradition du salage et du séchage de la viande est vieille de plusieurs centaines d'années, et il ne faudrait pas oublier de goûter le jambon cru, la pancetta et le cou de porc du Karst. L'abondance de légumes et de plantes sauvages offre la base de nombreux ragoûts et minestrones au goût unique. Quant aux desserts ils font la part belle aux fruits locaux, et chaque plat se marie à de délicieux vins de cépages autochtones.

Les plantes aromatiques ne sont pas en reste : c'est une zone productrice de lavande, et les bois du Karst abondent depuis toujours d'aromates sauvages comme la sauge, la sarriette , le fenouil, la mélisse, la camomille, la menthe, le thym serpolet et encore bien d'autres qui pour la plupart enrichissent les plats, d'autres servant de base à des tisanes et produits cosmétiques.

LA MEDITERRANEE SLOVENE


Poissons, calamars, moules – les spécialités de la mer Adriatique, agrémentées du fameux sel de Piran, partagent les tables de la Méditerranée slovène avec des plats à base de pâtes locales typiques – pâtes et fusi, avec les omelettes de printemps – frtalja aux asperges sauvages, et d'autres jeunes plantes de la nature, avec le pain aux olives d'Istrie et aux figues des coteaux ensoleillés. Chaque année, le festival Douce Istrie, plus grand festival de pâtisserie en Slovénie, invite à des dégustations. La pâtisserie la plus originale d'Istrie est élue lors de cet événement qui se tient à Koper.

A noter que pour la première fois nous avons découvert, à PIRAN, un coquillage : l'arca zébra, une sorte de palourde à l'apparence extérieure d'une huitre et d'une moule un peu coriace à l'intérieure servie chaude dans une poêlée de coquillages

La description WIKIPEDIA est la suivante

"La coquille d' Arca zebra est audacieusement rayée de brun et de blanc, ce qui lui donne une ressemblance avec l'aile d'un dindon sauvage . La coquille entière (lorsque les deux valves sont ensemble) a également été comparée à l'arche de Noé. C'est une coquille robuste atteignant 4 po (10 cm) de long et 2 po de large. Les ombons sont séparés par une dépression peu profonde et la charnière est longue et droite avec environ 50 petites dents. Il y a une sculpture grossière qui sort des umbones. L'intérieur de la coquille est blanchâtre ou mauve pâle. "

INFLUENCES ITALIENNES

gnocchis, calamars au jambon et fromage ou à la sauce de Trieste (ailloli), pršut (équivalent du prosciutto italien), mais aussi le foie de veau à la vénitienne accompagné de polenta (Telečja jetrca na beneškem) évidemment



INFLUENCES HONGROISES

bograč (goulasch), tunka (morceaux de porc salé, séchés, fumés, puis grillés et nappés de saindoux).

INFLUENCES AUTRICHIENNES

dunajski zrezek (escalope viennoise).

INFLUENCES BALKANIQUES

burek (fourré géant au fromage ou à la viande), čevapčiči (rouleaux de viande de bœuf et de porc mélangés), pleskavica(même mélange de viande de bœuf et de porc, mais sous forme de steak haché, parfois fourré au fromage).

Ces plats, que l'on trouve à travers toute l'ex-Yougoslavie, sont préparés pour les pique-niques et barbecues l'été, ou consommés comme " fast-food " au déjeuner, ou à la sortie des boîtes de nuit !

LES DESSERTS

Potica : Les potica sont produites dans toute la Slovénie, mais vous pouvez les déguster de façon originale sur l'île de Bled. Potičnica y organise des visites pour observer la confection de potica et des dégustations de ce merveilleux gâteau roulé aux noix, aux noisettes ou à l'estragon (pehtranova potica)

Zavitek (sorte de chausson) aux pommes (jabolčni zavitek), au fromage (sirov zavitek) ou aux griottes (višnjev zavitek). Gibanica : « Même les habitants du paradis seraient affligés de devoir la laisser sur la terre » raconta un écrivain au sujet de la gibanica du Prekmurje, la pâtisserie la plus connue de Slovénie. Ce gâteau apprécié dans tout le pays est originaire de la région traversée par la rivière Mura. Deux types de pâtes et 4 fourrages différents, répartis en 8 couches (des pommes, des noix, des graines de pavot, des raisins secs et de la skuta(caillebotte)), et 2 types de sauces : voilà la richesse de cette spécialité traditionnelle garantie qui est cuite dans un moule rond en terre cuite.

Palačinke : crêpes (servies par deux) nappées de chocolat, de confiture ou aux noix et accompagnées de crème fouettée.

On commande les boissons dès qu'on s'assoit dans un restaurant, au moment où le serveur vous apporte le menu.

LE VIN - VINO


Leurs arômes sont assez puissants, qu'ils soient blanc ou rouge, plein en bouche ou léger, sec ou doux : quel que soit votre type de vin, vous trouverez votre bonheur dans les 3 régions viticoles de la Slovénie !

Par leur qualité, les vins se classent parmi les meilleurs au monde, grâce à la diversité de leurs terroirs, de leurs climats et de leurs méthodes de vinification. Il est situé au centre de la bande latitudinale de la viticulture européenne idéale pour la culture de la vigne, comme ceux de Bourgogne en France, tandis que la complexité des influences pédoclimatiques permet à la Slovénie d'offrir des vins d'une grande diversité. Pas moins de 52 cépages prospèrent dans le pays !

Primorska (Ouest) : rouges et blancs. Le vin teran, produit à partir du cépage refošk cultivé sur des sols karstiques rouges, renferme l'une des plus fortes teneurs en anthocyanes de cette partie de l'Europe. Les anthocyanes ont un effet bénéfique démontré sur la santé. Des études scientifiques ont établi qu'une consommation modérée de teran avait un effet sur la préservation de la santé de l'appareil cardiovasculaire et du cerveau.

Podravje (Est) : À l'est de la Slovénie, la région viticole du Podravje, qui tire son nom de la rivière Drava, peut s'enorgueillir de terroirs qui se classent parmi les 4 % des meilleurs terroirs au monde ! La vigne y est cultivée depuis l'époque romaine sur des sols de composition idéale, sous l'influence du climat continental. La région doit sa renommée à des vins blancs élégants issus de cépages internationaux et de certains cépages autochtones. Les cépages blancs les plus répandus sont le welschriesling, le sauvignon, le riesling du Rhin, le chardonnay, le Šipon - qui est une spécialité régionale - ainsi que le muscat jaune. Les vins rouges sont principalement issus des cépages blaufränkisch, pinot noir et žametna črnina. La zone de Radgonsko-Kapelske gorice produit et élève notamment des vins effervescents, et le Prekmurje offre également d'excellents vins de vendanges tardives. Les vins de cette région sont aussi issus de cépages autochtones, comme la ranina.

Posavje et Dolenjska (Est et Sud-Est) : La région viticole du Posavje, qui tire son nom

de la rivière Sava, est le berceau du vin cviček. Avec son faible degré alcoométrique et ses effets sur la santé, il est considéré comme l'« original » de la viticulture slovène. Protégé par une appellation locale traditionnelle (PTP), ce vin ne peut être produit que dans la zone viticole de la Dolenjska. Comme dans les autres zones viticoles du Posavje, on y cultive des cépages rouges comme les žametna črnina, blaufränkisch, portugais bleu, pinot noir, et les cépages blancs suivants : chardonnay, sauvignon, welschriesling, pinot blanc. La région est connue pour les curiosités qui émaillent les vignes, comme les maisonnettes de vignerons, les zidanica, dans lesquelles vous pouvez aussi passer la nuit, ou les étonnantes caves repnica creusées directement dans le sol.

Ne soyez pas surpris, même si cela peut choquer le puriste (ou tout Français en général !) : les Slovènes consomment parfois le vin rouge additionné de soda à l'orange (Bambus), ou le vin blanc avec de l'eau gazeuse (Špricer).

À table, le vin peut se commander à la bouteille (buteljka), au décilitre (1 ou 2 selon vos envies) ou en carafe (namizno).

LES AUTRES BOISSONS

LA BIERE


Nous l'apprécions particulièrement pendant les chaudes journées d'été. Les slovènes aiment également porter un toast avec la bière. La Slovénie est un pays où la gastronomie est abondante et ou la richesse des saveurs offertes se retrouve aussi bien dans l’assiette que dans un verre et la Slovénie peut se vanter de ses excellentes bières