top of page
Rechercher

MAURITANIE - TERRE DE DESERTS

Dernière mise à jour : 11 mai 2021

Après la traversée du Maroc comme première étape de notre projet de voyage en Afrique et dont vous pouvez trouver le blog ici https://www.voyageavecnous.com/post/le-maroc, nous voici à vous présenter l'étape suivante : la Mauritanie

Nous ne resterons qu'11 jours sur place, mais qui promettront d'être exceptionnels.

Peu touristique la Mauritanie offre aux visiteurs un paysage de dunes : dunes du désert bien sûr qui s'étend jusqu'aux abords de la mer pour offrir des paysages époustouflants


Rentrer en Mauritanie ne sera pas chose facile. Après 400 km de route interminable le long de l'océan, nous devrons nous attendre à de longues heures d'attente au poste frontière où tous les papiers et véhicules sont scrutés en détail. Alcool interdit sous peine d'emprisonnement, et même le porc sous toutes ses formes (dont alimentaire) est confisqué ! L'autre particularité est qu'il faut ici officiellement un Certificat de Passage en Douane, un document qu'il nous faut établir au préalable en France avant notre départ, et qui nous oblige à laisser une caution à l'Automobile Club équivalente à la valeur du véhicule...! Mais nous n'avons guère le choix dans la mesure où ce document sera régulièrement exigé par la suite, et notamment au Ghana et au Kenya. Pour la Mauritanie, nous pourrions nous en passer, auquel cas ils annotent sur le passeport que vous venez avec votre véhicule, et vérifient donc que vous l'avez toujours à la sortie !

La Mauritanie, c'est aussi la limite de notre assurance véhicule et il nous faudra souscrire une assurance à la frontière. Idem pour notre mutuelle en cas de maladie. Chapka nous semble être à ce jour la meilleure option.

Côté santé, rien de particulier à noter, les maladies traditionnelles du Sahel sont présentes mais nous y sommes vaccinés.

Concernant l'utilisation des devises, c'est réglementé et il nous faudra garder avec nous tous les justificatifs de change. La carte bancaire étant peu acceptées, il nous faudra travailler essentiellement avec des transfert d'argent via Western Union notamment ou équivalent.

C'est un changement alimentaire par contre qui s'amorce. C'est un mélange de cultures ouest-africaines, du Sénégal et du Maghreb avec une forte prépondérance du poisson, les eaux mauritaniennes sont parmi les plus poissonneuses au monde

! Viandes séchées de chameau ou de bœuf (dans le tichtar), ragoût de bœuf (banafe), beignets farcis au thon ou à la viande (fataye), foie de chameau grillé, méchoui, couscous, tajines, accompagnerons nos repas dans la partie désertique , tandis que riz au poisson (thiéboudienne), ou riz en sauce de poisson (tiebousauce), yassas de poisson feront nos repas en bord de mer.

Pas d'alcool (si ce n'est dans certains hôtels), donc cure de thé obligatoire (un véritable rituel d'accueil s'est formé autour), bissap (une décoction à base de fleurs d'hibiscus), pain de singe (jus du fruit du baobab), et du lait pour ceux qui veulent expérimenter le lait de chamelle (nous serons parfois accueillis avec un zrig, lait de chamelle frais ou caillé, eau et sucre).

Nous franchirons la frontière le 18 Janvier, probablement en fin d'après-midi et nous longerons la #baiedulévrier pendant plusieurs kilomètres, avec ses rochers sculptés par l'érosion aux formes étranges, avant de nous installer à la résidence Hayat ou éq. Diner au restaurant #Galoufa pour une première expérience culinaire de poisson probablement ou de fruits de mer.

Les températures à #nouadhibou oscilleront entre 19 et 27 °C en journée, sans pluie et avec un soleil omniprésent (plus de la demi-journée ensoleillée dans 88% des cas)

Le 19 Janvier, nous partirons à pieds à la découverte de #Nouadhibou Nous commencerons par le port de pêche artisanale où nous aurons peut-être l'occasion de gouter à la fameuse #poutargue, pour rejoindre le marché central : à la fois marché artisanal et de fruits et légumes. nous marcherons jusqu'à la gare ferroviaire d'où démarre le fameux train du désert, le plus long du monde, chargé de minerai de fer. Pause déjeuner au #Monaco pour ses spécialités de poissons (le Thioff) et de fruits de mer. En début d'après-midi nous observerons à proximité le cimetière de bateaux : ces carcasses font vivre des centaines d’habitants de Nouadhibou, des récupérateurs et ferrailleurs qui les désossent pour les métaux qui sont ensuite exportés. De retour à la résidence, nous profiterons d'un moment de détente pour les devoirs et révisions, et la tenue de nos articles de blogs ! Diner à l'appartement

Le 20Janvier, Une trentaine de kilomètres au sud de la ville, le #Capblanc offre toutes les facettes de la photo idéale : fusion de la mer et du désert : falaises pittoresques de sable rouge, cargo échoué, mais surtout l'occasion d'observer l'une des dernières colonies de #phoquemoine d'Afrique.

C'est aussi une escale pour les oiseaux migrateurs venus d'Europe, de Russie et des régions arctiques. Détente dans cet univers enchanteur avant de déjeuner au restaurant #nomada un poisson grillé ou un calamar. Après-midi étude et repos. Diner à l'appartement

Le 21 Janvier, Départ à l'aube en direction du Parc National du #bancdarguin. Au niveau de Chami sur la route de #Nouakchott