Rechercher

NAUPLIE

Dernière mise à jour : 16 sept.



RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE NAUPLIE EN CLIQUANT SUR LA CARTE CI DESSOUS

https://www.bing.com/maps?osid=3166c6bd-0f9e-495f-b494-a77adabbe297&cp=37.565122~22.798012&lvl=16&v=2&sV=2&form=S00027



Nauplie est une ville romantique à souhait, à l'instar des villes vénitiennes ; elle inspire le calme.

Sa forteresse vénitienne ou devrais-je dire ses citadelles, ses maisons en pierre grise, ses toits en tuiles, ses vieux quartiers et sa magnifique baie bordée d'une plage aux eaux d'un bleu éclatant n'ont pas manquer de nous séduire

La mythologie nous dit que Nauplie doit son nom à son fondateur Nauplios, fils du dieu Poséidon et d’Amimoni.

PLACE ET EGLISE DE SAINT SPIRIDON


L’église de saint #Spiridon fut érigée grâce aux donations de la Confrérie des Orthodoxes grecs de Nauplie. Il s’agit d’une église composée d’une nef et d’une coupole. C'est ici que Ioannis Kapodistrias a été assassiné par les Maniâtes Georgios et Constantinos Mavromichalis. Les entrailles du Gouverneur ont été placées dans un somptueux boîtier sous l’autel de l’église saint Spiridon.


Autour de la petite place de saint Spiridon vous verrez de vieilles maisons du 18e et du 19e siècle ainsi que deux fontaines turques du 18e siècle sur lesquelles figurent des plaques à inscriptions arabes.

Il est mentionné sur la plaque de la fontaine qui se trouve en face de l’église de saint Spiridon que l’Aga turc Mahmoud a construit cette belle fontaine en 1734-1735 pour abreuver les chevaux. Un peu plus loin, en face de l’entrée de l’église, on peut distinguer les traces d’un hammam turc. Au milieu de la place, le buste en bronze du grand écrivain et académicien grec Angelos Terzakis est un ornement pour cet endroit.


L'EGLISE DE LA VIERGE

L'"église de la Vierge" - en effet consacrée à sa naissance est l'une des plus anciennes et des plus belles de Nauplie

L’église initiale qui date de la première occupation Vénitienne, était plus petite et appartenait aux orthodoxes. En l’an 1700 environ, elle a prit sa forme actuelle, c'est-à-dire celle d’une basilique à trois nefs.


A l’intérieur, elle possède un superbe #templum en bois sculpté, de style #Eptanésiaque du 19ème siècle. La chaire et de même style ainsi que le trône épiscopal de l’église.

Le #narthex est une rajoute ultérieure alors que le clocher date de 1907.


AKRONAUPLIE

La presqu’île rocheuse d’ #Akronauplie comprenait l’agglomération fortifiée de Nauplie depuis l’antiquité. Ses remparts sont les témoins d’un passé riche en évènements. On a découvert à Akronauplie la présence d’habitations préhistoriques et dans son secteur ouest des fragments de remparts polygonaux qui datent de la fin du 4ème s. av.J.C. ainsi que des restes de remparts de la période hellénistique et de la période byzantine.

Une des premières œuvres et parmi les plus importantes de #Gambello fut le renforcement des fortifications de la nouvelle enceinte d’Akronauplie. Il ajouta à l’est du château des Francs une nouvelle enceinte, bâtie sur un niveau inférieur. Elle prit le nom de « #CastellodiToro » (de l’italien torrione ou grande tour sur le rempart d’une forteresse) et est encore en bon état de conservation.

En montant les escaliers de l’église catholique on peut en admirer son imposante tour circulaire à créneaux dentés qui protège la porte du château et qui est un exemple remarquable de la renaissance flamboyante.

LA PLACE DE LA CONSTITUTION


La Place de la #Constitution est la plus importante et la plus historique de la ville de Nauplie. Aujourd’hui, on peut voir sur cette place des bâtiments historiques remarquables comme le Dépôt vénitien de la flotte qui abrite actuellement le musée archéologique, le #Vouleftiko qui était la mosquée d’Aga #Pacha et l’Ecole d’Enseignement Mutuel plus connue par la suite sous le nom de #Trianon.

C’est ici que s’est déroulé le fameux épisode de “#Psorokostaina”. Lorsqu’en 1826, le peuple grec qui s’était révolté a eu un grand besoin d’argent, Georgios #Gennadios, représentant de la Nation Grecque, a prononcé sous le Platane un discours émouvant afin de persuader les Naupliotes d’aider financièrement la lutte armée. Son discours fut si émouvant que la femme la plus pauvre de la ville dont on se moquait en l’appelant “#Psorokostaina” a offert tout ce qu’elle possédait, c’est à dire une bague en argent et une piastre.

PLACE DES PHILHELLENES


Sur cette Place se trouvait le bastion Vénitien de Sainte Thérèse, appelé par la suite bastion de #Moschos démoli en1866.

Le Monument des #Philhellènes qui trône au milieu de la place a été érigé en 1903 à la mémoire des philhellènes français qui ont lutté et qui se sont sacrifiés pour libérer la Grèce du joug Turc pendant la Révolution Grecque.

Sur un côté de la base surélevée de l’obélisque, il y a une représentation sur marbre blanc en relief où on peut voir les personnifications de la Grèce et de la France qui ont les traits respectifs d’Athéna et de la Démocratie. Sur le côté Est de la base, il y a une inscription votive qui cite les noms des grands Philhellènes Français: le maréchal Maison, le général Favier et l’amiral Derigny, mais aussi tous les marins et les soldats de France qui ont lutté pour l’Indépendance Grecque.

PSAROMACHALAS - LE QUARTIER DES PECHEURS


Psaromachalas est le quartier des pêcheurs, un des endroits les plus pittoresques de la ville du haut duquel la vue sur la mer est splendide

Ce quartier existe depuis la fin de l’époque byzantine, environ du début du 13ème siècle et était habité en majorité par des marchands grecs et des pêcheurs. C’est de ces derniers qu’il a d’ailleurs pris son nom.

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE LA DEUXIEME PARTIE DE NAUPLIE NAUPLIE EN CLIQUANT SUR LA CARTE CI DESSOUS

https://www.bing.com/maps?osid=9042b346-e3f2-46b0-8ca3-7a0ed09ee8a&cp=37.568495~22.812572&lvl=16&v=2&sV=2&form=S00027

LE LION DE BAVIERE


Entre l’église de la Toussaint et le cimetière, rue Michail #Iatrou, vous verrez une sculpture connue comme '#LeliondeBavière

Ce monument funéraire réalisé de 1840 à 1841 représente un lion endormi, à grande échelle, taillé dans la pierre. C’est l’Allemand Christian #Siegel qui a sculpté ce beau monument en prenant comme modèle le Lion de #Lucerne, œuvre du célèbre sculpteur danois Bertel T#orvaldsen.

Sous le lion se trouve une inscription en allemand, gravée dans le roc. Cette inscription nous informe que le monument fut commandé par le roi de Bavière Ludwig, père d’ Othon, en mémoire des soldats bavarois qui étaient la garde personnelle du roi Othon et qui moururent de la fièvre typhoïde pendant les années 1833 et 1834. Aujourd’hui, la place devant le monument est un parc avec des bancs. C’est le lieu idéal pour se reposer un peu durant la visite de la ville.

MONUMENTS FUNERAIRES DU CIMETIERE DE NAUPLIE

Le cimetière actuel a été érigé par Michail #Iatros en substitution de l’ancien qui se trouvait autour de l’église de la Toussaint


Il est intéressant de voir certaines sculptures funéraires du 19ème siècle et du début du 20ème d’une grande valeur artistique. A cette époque, plusieurs personnalités qui étaient très en vogue à l’époque se trouvaient dans la ville de Nauplie. Les monuments funéraires de marbre sont créés suivant les règles du néo-classicisme et expriment l’idéal de la classe bourgeoise qui était alors en pleine évolution. La stèle funéraire dominait, qu’elle fut simple ou avec des motifs ailés en relief, représentant d’habitude une allégorie de la mort. Les œuvres les plus importantes se trouvent de part et d’autre de l’entrée du cimetière et le long du chemin qui mène à la chapelle des Agii Assomati. Il s’agit de monuments funéraires appartenant à des familles bourgeoises de la ville.


Un monument à part est celui de la tombe de Sofronis Sofroniou où l’ange qui y est représenté est une œuvre artistique d’une grande finesse, ensuite il y a la stèle funéraire d’Anthi Gogori et les monuments tombals des familles Stamatiadis et Thermogiannis qui ont été réalisés à l’exemple des temples anciens. C’est dans ce cimetière que se trouvent les tombes des écrivains célèbres qui étaient originaires de Nauplie: Angelos Terzakis et Nikos Karouzos.

L'EGLISE DE LA TOUSSAINT


La petite église de la Toussaint se trouve dans la banlieue de la Providence, dans une rue transversale à la rue Michail #Iatros et a été bâtie sur le roc naturel d’une colline.

On signale sa présence déjà du temps de la seconde occupation Vénitienne. En 1715, quand Nauplie a été occupée pour la seconde fois par les Turcs, elle était la seule église où l’on permettait aux Grecs de participer aux cérémonies religieuses, et ce jusqu’en 1780, date à laquelle les Turcs permirent l’office dans la chapelle de Sainte Sophie qui se trouvait à l’intérieur des remparts de la ville.


Aujourd’hui, on peut voir sur le carrelage de l’église de la Toussaint et sur l’escalier qui mène à celle-ci, des plaques funéraires de l’ancien cimetière.


LA FORTERESSE DE PALIMIDI

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE LA FORTERESSE EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS

La forteresse de Palamidi qui est de nos jours dans un parfait état de conservation, est l’une des réalisations les plus remarquables de l’architecture de fortification Vénitienne.

La fortification est une réussite remarquable tant au niveau de l’art de fortifier qu’à celui de sa vitesse de réalisation. Les architectes Giaxich et Lasalle ont fait les plans d’une citadelle qui se base sur un système où des bastions se soutiennent et s’imbriquent mutuellement. Ces bastions se déploient en échelon sur l’axe ouest-est. Un rempart est chaque fois leur point de liaison.


Les 8 bastions de la citadelle sont indépendants afin que lorsqu’un d’eux tombait aux mains de l’ennemi, on puisse continuer à se défendre sur les autres. Le bastion central de Saint André en était la place forte et donc le mieux armé.

Aujourd’hui, on a accès à la citadelle soit par l’autoroute qui débouche sur la Porte Orientale, soit par le célèbre escalier qui se trouve à l’ouest de la citadelle et à l’est du bastion Grimani. Cet escalier dont la tradition veut qu’il soit fait de 999 marches car la millième avait été soit disant cassée par les sabots du cheval de Kolokotronis, en a moins en réalité. Il a été construit sous le règne d’Othon par des prisonniers de Palamidi et ce, sous la surveillance de l’armée Bavaroise.

La vue sur le château d’Akronauplie est magnifique de la citadelle sur laquelle on peut admirer les bastions majestueux, la chapelle historique de Saint André et les impressionnantes citernes dans lesquelles on récolte les eaux de pluie encore de nos jours.


VIDEO SUR NAUPLIE ET SES ENVIRONS



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout