Rechercher

PARC NATIONAL DE PAKLENICA

(NACIONALNI PARK PAKLENICA)

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DU PARC NATIONAL EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS


Nous voici en train de parcourir le chemin de randonnée de 2 heures dans les gorges du parc naturel de Paklenica

Avouons d'entrée que l'effort des premières centaines de mètres est peu récompensé par une nature assez hostile très rocailleuse sans présence ni d'animaux - mises à part quelques chèvres en hauteur -, ni par la présence de fleurs

Nous arrivons ensuite dans une forêt de pin noir, arbre qui a probablement donné son nom au parc.

En effet, le nom de Paklenica dérive certainement du pin noir appelé « paklina », que les locaux utilisaient dans la médecine traditionnelle, pour le traitement de certaines blessures, pour l’éclairage ainsi que pour enduire les bateaux en bois.

Enfin une quarantaine de minutes avant le premier chalet et point de restauration la promenade est agrémentée par la présence à droite d'une petite rivière qui coule

Petit plaisir à l'arrivée cette maison forestière qui offre un menu très simple : un cassoulet local nommé #grah à un prix défiant toute concurrence

Avant d'entreprendre une randonnée il est préférable de s'informer auprès du bureau officiel de Starigrad ou aux deux kiosques placés aux entrées principales, l'une près de Velika Paklenica, l'autre, Mala Paklenica, moins fréquentée. En particulier, Il faut s'assurer des bonnes conditions climatiques, de l'état des routes et sentiers, de son propre équipement. Bien choisir son itinéraire, prévoir de bonnes chaussures car les sentiers sont très rocailleux. Il y a quelques points pour se désaltérer dans le parc mais ne partez pas sans eau et quelques aliments énergétiques. Les orages arrivent vite en montagne et les pierres sont vite glissantes, donc équipez vous de chaussures anti dérapantes

Un peu d'histoire et d'explication maintenant sur le parc !


Grace à des caractéristiques naturelles uniques, des forêts exquises ainsi que d’extraordinaires structures géomorphologiques, la région #Velika et #MalaPaklenica fut proclamée Parc National en 1949, et ce afin de protéger le complexe forestier le plus grand et le mieux préservé de Dalmatie autrefois menacé par la surexploitation.

Le Parc National de #Paklenica s’étend sur une surface de 95km², sur le versant littoral du #SudVelebit sous la zone des plus hauts sommets #Vaganskivrh (1752m) et #Svetobrdo (1753). Deux cours d'eau se fraient un chemin au milieu de ce décor ayant servi pour plusieurs westerns : le Velika et le Mala Paklenica.

Cette zone relativement petite concentre une abondance de phénomènes et formations géologiques, une faune et flore très diversifiées, de magnifiques paysages ainsi qu’une nature immaculée.

Le Parc National de Paklenica tient sa richesse unique de ses forêts de Pins noirs, de ses hêtraies et de ses gorges profondes depuis lesquelles il est possible d’admirer les torrents de Velika et Mala Paklenica.

LA FLORE



La richesse de la flore, favorisée par les différents climats (méditerranéen le long du littoral mais les sommets sont balayés par les vents froids et rigoureux), se traduit en une liste de 1000 espèces et sous espèces de plantes recensées à ce jour, 79 d’entre elles sont endémiques. Cette grande diversité, la présence d’espèces reliques, endémiques, rares, ayant le statut d’espèces protégées dont la majeure partie se retrouve dans le Livre Rouge des Espèces de Plantes de la République de Croatie ainsi que dans la Liste Rouge de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, font du Parc une ressource botanique inestimable en Croatie, mais aussi d’Europe et du monde entier. Les genres suivant se trouvent en quantité dans le parc : #marguerites (#Asteraceae et #Cichoriaceae), les #grasses (#Poaceae), #légumes (#Fabaceae), #menthes (#Lamiaceae), #roses (#Rosaceae) et #camassions (#Caryophyllaceae).


Beaucoup d’espèces endémiques poussent dans les endroits où l’eau suinte de la roche, telles que l’#AncoliedeKitabel (#Aquilegiakitaibelii), #Seselimalyi, la #LinairedesAlpes (#Linariaalpina – espèce relique), et les répandues #paronychia (#Paronychiakapela).

Les failles à l’intérieur des roches ont des conditions climatiques très spécifiques, ce qui a permis à de nombreuses plantes de survivre à la dernière période de glaciation. Ceci explique pourquoi un nombre important d’espèces endémiques peut être trouvé dans de tels habitats karstiques. On peut compter parmi ces espèces, une grande variété de #campanules (#Campanulafenestrellata ; la #Campanulecroate - #Campanulacochleariifolia; la #CampanuledeWaldstein - #Campanulawaldsteiniana) et des #Sablines (#Arenariaorbicularis) qui ne pousse que dans les gorges de Velika et Mala Paklenica et nulle part ailleurs au monde.

LA FAUNE


La faune varie aussi selon l'altitude et l'habitat, et sa stratification verticale procure des abris pour une faune très diversifiée. On trouve de nombreuses espèces d'invertébrés, des escargots, des tortues endémiques, des papillons...

La plupart des espèces d’invertébrés connues appartiennent aux catégories privilégiées par les visiteurs, comme les papillons. Bien que la famille des papillons diurnes ait été étudiée, celle des papillons de nuit, elle, reste peu connue. L’espèce la plus facile a observer est celle qui est le plus largement représentée en Croatie– le #Grandpaondenuit (#Saturniapyri). 84 espèces de papillons diurnes ont été enregistrées dans le Parc, la famille

PAPILLON APOLLO

la plus représentée est celle des #Lycénidés (Lycaenidae). Les papillons ayant la plus grande envergure sont le #Flambé (Iphiclides podalirius) et le #Machaon (Papilio machaon). Les prairies d’altitude sont aussi habitées par l’un des plus beau papillons croates, l’#Apollo (#Parnassiusapolo).


Les oiseaux représentent le groupe de vertébrés le plus nombreux, avec 254 espèces recensées en date. On trouve donc 112 espèces d’oiseaux nicheurs dans la région étendue du Parc, 24 d’entre elles ont des colonies habitant les rochers et les falaises de Velika Paklenica et Mala Paklenica. Les plus représentées sont les #SittellesdeNeumayer (Sitta neumayer) et les #Monticolesmerlebleu (Monticola solitarius)... Plus haut vers les sommets, les vautours fauves, les aigles fauves et royaux, les aigles Bonelli (anciennement Hieraaetus fasciatus), les faucons Biarmicus ainsi que les faucons pèlerins, circaètes jean-le-blanc ou aigles des serpents. Les espèces en danger telles que l'Aigle royal (Aquila chrysaetos), le Faucon pèlerin (Falco peregrinus), le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) et l’Autour des palombes (Accipiter gentilis) sont une ressource inestimable du Parc. Quant aux chouettes, on en dénombre 7 espèces, les plus nombreuses sont les chouettes hulottes (Strix aluco) et les Petit-ducs scops (Otus scops), tandis que le Hibou Grand-duc (Bubo bubo) fait souvent son nid dans les gorges de Velika Paklenica et Mala Paklenica.

Les zones forestières sont peuplées de Picidae, dont le Pic à dos blanc (Dendrocopos leucotos) et le Pic mar (Dendrocopos medius) sont des espèces rares. Le Pic tridactyle (Picoides tridactylus) a été vu en 2008 et 2009 dans le Parc, période à laquelle nous avons assisté à une recrudescence de Scolytinae qui se nichent dans les troncs de pins noirs incendiés.

Dans la famille des reptiles, seule la vipère, bien présente, est dangereuse. 31 espèces d’amphibiens et de reptiles ont été recensées dans le Parc, dont 11 d’entre elles sont des espèces de serpents. Les plus communes sont le Hierophus ( ), ( ), (), qui ne sont pas venimeux. () et la très rare d’Orsini () sont les seuls serpents venimeux du Parc.


La famille des mammifères est représentée par 53. espèces. On peut donc trouver dans le parc des chevreuils (Capreolus capreolus), des cerfs élaphes (Cervus elaphus), des chamois (Rupicapra rupicapra) et des sangliers (Sus scrofa). Parmi les habitants du Parc on compte aussi des ours (Ursus arctos), des loups (Canis lupus), debs lynx d’Eurasie (Lynx lynx), des renards (Vulpes vulpes) ainsi que des chats sauvages (Felis sylvestris).

CHEMINS DE RANDONNEE

Les chemins du parc sont balisés par des panneaux et des indications de randonnée.

Attention à prendre en compte le temps pour le chemin du retour !

Pour faire de la randonnée dans le parc national de Paklenica, vous vous recommandons de vous procurer la carte de tourisme et de randonnée du parc national de Paklenica (éditeur : Service croate de secours en montagne).


Nous vous suggérons également d'utiliser la carte d'alpinisme interactive réalisée par l'Association croate d'alpinisme, à partir de laquelle vous pouvez également télécharger des traces .gpx de sentiers d'alpinisme individuels: Carte d'alpinisme interactive de Croatie.

Informations et horaires sur PARC NATIONAL DE PAKLENICA (NACIONALNI PARK PAKLENICA)

Selon la saison, tickets de 20 à 60 kn la journée (adultes), de 15 à 40 kn (étudiants, plus de 65 ans), de 10 à 30 kn (enfants). Tickets valables 3 jours, de 40 à 120 kn (adultes), de 30 à 80 kn (étudiants, plus de 65 ans), de 20 à 60 kn (enfants). Visite de la grotte Manita Peć : 20 kn supplémentaires.





6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout