Rechercher

POCITELJ pittoresque village ottoman

Dernière mise à jour : 14 août

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE POCITELJ EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS



#Počitelj (prononcez " pro-chi-tel "), 900 habitants, appartient à la municipalité de Čapljina (28 000 hab.). Le village est situé 4 km au nord-est de Čapljina, 16 km au nord-est de Metković (Croatie), 30 km au sud de Mostar.

Sur la rive gauche de la rivière #Neretsa, ce pittoresque village vous surprendra par sa beauté et son architecture ottomane dominant son centre historique.

Joliment posé à flanc de colline le long d'un large méandre de la #Neretva, il vous émerveillera avec ses vieilles maisons ottomanes en pierre noyées dans la verdure, les ruines de remparts turcs et de bastions, sa puissante forteresse posée au sommet construite an 1444, son labyrinthe de ruelles pavées et escarpées, ses toits en lauze, et sa magnifique mosquée avec dôme.

La principale tour de sa forteresse est de forme polygonale. Ses murs sont d’une épaisseur considérable. Son sommet permet l’observation d’une vue à 360 degrés sur le hameau de Pocitelj. Quant à ses jardins, ses espaces verts, ils ne manqueront pas de vous fasciner.

Cet ensemble a été inscrit en 2007 sur la liste indicative de l'Unesco en vue d'un classement éventuel au Patrimoine mondial.

La mosquée Sišman Ibrahim-Pacha est la première mosquée de Pocitelj. Ayant subi dans le passé plusieurs rénovations, et partiellement détriuite pendant la guerre en 1993, vous y contemplerez de ravissantes peintures murales et de jolies sculptures.

Balladez vous ensuite dans le centre de son quartier historique, vous verrez un somptueux édifice : la tour de l’horloge. Elle s’impose à tout visiteur par sa hauteur et sa forme. Elle est également un point d’observation stratégique de la petite bourgade. Ses vues sur l’ensemble du village sont surprenantes !

Mais Počitelj revient de loin : alors que la population - très majoritairement bosniaque - étaient déportée, presque tout fut détruit par les forces du Conseil de défense croate (HVO) en 1993. Vide et en ruine pendant dix ans, le village a commencé à renaître en 2003 grâce à l'aide internationale. Toutefois, la restauration un peu trop léchée lui a fait perdre de sa patine et de son authenticité. Et la plupart des habitants résident désormais dans la partie récente du village (contre une vingtaine dans la partie fortifiée).

ET une petite viédo avec le DJI MAvic !





11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout