Rechercher

SIBENIK fondée par les Rois Croates

Dernière mise à jour : 15 août

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE SIBENIK EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS

Depuis le pont à l'entrée de la ville vous pourrez constater à quel point la ville est protégée par sa grande baie : son port est connu pour être un des plus agréables de toute l’Adriatique. Mais elle attire aussi pour cet ensemble d'îles et d'îlots immergés dans une mer turquoise, ses monuments historiques et ses singuliers centres commerciaux, la ville a très vite tirée profit de cet atout géographique. La ville fût même la capitale du pays pendant quelques temps.



Cette cité a la particularité de ne pas avoir été construite ni par les Grecs, ni les Romains et ni par les Byzantins : #Šibenik (prononcez chibènik) fut fondée par les rois croates durant les IXe et Xe siècles. Puis, tour à tour, le royaume passe aux mains des souverains hongro-croates et vénitiens. Entre les XVe et XVIIe siècles, la #Sérénissime utilisa la ville dans sa lutte contre les #Ottomans. Son statut de riche port marchand lui permit de se développer rapidement. L'influence artistique est notable dans tous les arts majeurs, architecture, sculpture, peinture. De nombreux maîtres italiens apportèrent leur contribution à l'embellissement de la ville, qui possède aujourd'hui un patrimoine historique exceptionnel.

Aujourd’hui elle tient sa réputation essentiellement pour sa cathédrale #StJacques inscrite par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité.


Le périmètre médiéval et Renaissance, admirablement restauré dans un vaste domaine piéton, la forteresse ancienne entièrement réaménagée pour la visite et les spectacles en plein air, la promenade de la mer, ses terrasses de cafés-restaurants ouvrant sur le canal, son archipel et la proximité avec les parcs nationaux (rivière Krka, Kornati) contribuent à son attrait grandissant pour les visiteurs.


L’ambiance à Sibenik est jeune et animée. Les petites rues mènent à de belles places où les vitrines des boutiques de luxe au style contemporain cohabitent harmonieusement avec les architectures des siècles passées.

En dehors de la cathédrale de Sibenik, merveille de la côte de la Dalmatie, le visiteur pourra apprécier le #palaisdesducs, les églises dédiées à #SainteBarbe et à #SaintFran, les nombreuses places de la ville, les divers palais, forteresses (#StMihovil à une altitude de 70 mètres, qui offre sur la ville une vue splendide), donjons et tours datant des 14ème et 17èmes siècles, et autres petites églises réparties un peu partout dans la ville.

VISITE DE SIBENIK

CATHÉDRALE SAINT-JACQUES ( #KATEDRALASVETOGJAKOVA )


À quelques dizaines de mètres de la mer seulement, la cathédrale de la ville croate de Sibenik (#katedralasvJakova), probablement le plus important édifice de la ville, accueille croyants et touristes de passage.

Construite au 15ème siècle, (Cela dura plus de 100 ans) cet édifice religieux est inédit par l’audace des techniques de construction employé montre bien la richesse des échanges d’alors entre la Toscane, l’Italie et la Dalmatie. Classée au patrimoine mondial de l’#Unesco, la cathédrale agréablement dominée par les remparts de la vieille ville est remarquablement conservée.

L’édifice est considéré comme le tout premier bâtiment de type #renaissance construit hors d’Italie. Bâtie avec des moyens inédits (la voûte fût construite sans charpente de bois ni mortier) et ornée d’une frise de 71 sculptures représentants enfants, femmes et hommes, elle est faite de pierres de chaux et de marbre, en provenance de l’île de #Brac en Croatie. La construction du bâtiment lui-même a été supervisé par le dalmate #JurajDalmatinac et l’italien #NikolaFirentinac, tous deux architectes et sculpteurs renommés.


À partir de 1444, Juraj Dalmatinac en redessine les plans, supervise la technique unique d'élévation, monte l'édifice avec des pierres sèches taillées sur mesure.

#NicolasleFlorentin, lui, orne le bâtiment d'un dôme Renaissance. La coupole et les voutes, entièrement en pierre, sont uniques pour l’époque. C’est notamment sa construction sans utilisation de bois (pour les charpente) ni mortier qui constitue alors une innovation : les pierres, taillées sur mesure, s’installent à l’aide de guides et rainures et ne nécessite aucun ciment. La coupole, visible depuis toute la ville, est octogonale et culmine à presque 40m au dessus du sol.

Des 15 églises que compte la ville, Saint-Jacques est la plus remarquable et porte le nom du saint patron de la ville. Anecdote étonnante : comme la construction de l’édifice a coûté particulièrement cher, le clocher n’a jamais contenu de cloche. Le bruit des cloches qui rythme les heures de la journée est un son enregistré…


Si l'édifice gothique s'augmente d'un transept, d'un baptistère puis d'un dôme d'influence vénitienne, la transition réussie entre le gothique et la Renaissance confère à l'ensemble une harmonie extérieure et intérieure exceptionnelle. Cet exemple parfait d'équilibre dans les composantes stylistiques de l'ouvrage est le résultat fructueux d'échanges d'influences entre les trois aires culturelles aux XVe et XVIe siècles. Ce fut l'un des critères majeurs pour l'Unesco, qui l'inscrit au patrimoine mondial en 2000. Cette cathédrale fait partie des rares bâtiments du clergé occidental à n'avoir pas été modifiés au cours des siècles.

Le travail des sculpteurs est remarquable également. En façade, ne manquez pas la frise en haut-relief des 71 portraits de femmes, d'hommes et d'enfants représentant le visage de la société civile de l'époque.

Le fronton, qui donne sur la mer est très beau. La porte en bois y est impressionnante. D’autres portes permettent de rentrer dans le batiment et une jolie porte avec 2 lions sculptés et surmontés d’#Adam et #Ève méritent le coup d’oeil.


Si la cathédrale s'illustre par son architecture et ses sculptures en façade, son trésor a quant à lui été rassemblé dans un petit musée d'art sacré sur la place Trg #NikoleTomasea, dans une église désaffectée (Crkva Sv. Barbare, église Sainte-Barbe). Suivez #CIVITASSACRA. Le


billet d'entrée à la cathédrale vout donne

droit à sa visite. Et elle est très instructive, didactique et interactive. Une grosse collection d'œuvres régionales, des hauts-reliefs, polyptyques et crucifix et une statuaire polychrome du XVe siècle, ainsi que des angelots du XVIIIe siècle, le tout entreposé à côté de peintures et de reliquaires.

Informations et horaires sur #CATHÉDRALESAINTJACQUES (KATEDRALA SVETOG JAKOVA)

Dans la vidéo ci dessous, retrouvez le principe de construction de la cathédrale



Ouverte tous les jours de 8h à 20h de juin à septembre, fermeture à 19h d'octobre à mai. Tarif : 30 kn.


PALAIS DES DUCS

En face de la cathédrale, le Palais des ducs (qui faisait partie des défenses de la ville au moyen-âge) et le musée archéologique, ethnographique et d’histoire valent le détour. Le détour est d’autant plus agréable que les lieux sont situés sur le front de mer

FORTERESSE SAINT MICKAEL - #TVRDAVASVMIHOLIVA


Sur les hauteurs de Šibenik, la forteresse s'impose dès que l'on arrive en ville. La place-forte date du XIe siècle, époque à laquelle la monarchie croate s'installe en Dalmatie.

Longtemps utilisé comme citerne, puis revalorisé comme site historique, le fort a été admirablement restauré ces dernières années pour devenir un centre culturel vivant.

En journée, on peut visiter les salles d'exposition, et faire le tour des remparts qui dominent la vieille ville, le port et l'archipel. La vue cavalière donne aussi sur la structure intérieure de la cour.



Informations et horaires sur FORTERESSE SAINT-MICHAEL (TVRĐAVA SV. MIHOVILA)

Ouvert tous les jours de 9h à 18h d'avril à octobre, jusqu'à 21h en juillet et août. Tarif : 75 kn.

JARDINS DU MONASTERE SAINT LAURENT REDNJOVJEKOVNISAMOSTANSKIMEDITERANSKIVRTSVLOVRE


Accolé à l'église Saint-Laurent, sur les hauteurs de la ville, ce parc méditerranéen aux allées bien tracées, a été redessiné en 2007 et agrémenté d'une buvette/salon de thé. Dans l'esprit du jardin médiéval, il donne à voir et à sentir différentes espèces ornementales de la région, et des plantes aromatiques méridionales dans un joli carré de simple. Une pause herboriste parfaite !

Informations et horaires sur JARDIN DU #MONASTÈRESAINTLAURENT (SREDNJOVJEKOVNI SAMOSTANSKI MEDITERANSKI VRT SV LOVRE)

Ouvert tous les jours de 8h à 23h.

PRIMOSTEN

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DE LA CÔTE ENTRE SIBENIK ET TROGIR ET PRIMOSTEN EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUS

La vie dans ces lieux remonterait selon les recherches au 7ème siècle avant JC (site archéologique de #Kunara). Le territoire de #Primošten comprenait une partie de la péninsule #illyrienne mentionnée par de nombreuses sources anciennes. Les #Illi, appartenant à la tribu illyrienne qui a donné son nom à la péninsule, se sont installés sur ce territoire.

Un de nos lecteurs assidus complète l'info en précisant que le nom de Primošten n'est officiel que depuis 1950. Jusqu'alors, la ville était vénitienne (et cela se voit) et s'appelait Capocesto. Et certains dalmatiens italiens vivent encore aujourd'hui en Primošten.


Ce territoire a toujours privilégié les activités mercantiles se détournant plus que ses voisins des intérêts religieux. Le territoire a été colonisé au 14ème siècle par des réfugiés bosniaques repoussés par les ottomans. Ils ont construits leurs villages le long des champs karstiques, donnant ainsi naissance aux plus anciennes colonies de la région, nommées #Prhovo, #Kruševo et #Široke.

En raison d'attaques turques de plus en plus fréquentes, les habitants se replièrent sur un petit ilôt, relié par un pont en vois au continent, sur lequel ils construisirent les fortificatoins de Primošten (pri mostu = près du pont).

La région est victime régulièrement de longues périodes de sécheresse. Les habitants de #Primosten, encore aujourd'hui, célébrent la #Madonna #dellaPorta le 27 juillet, et prient la Vierge de faire pleuvoir.

LE PARC NATIONAL DES ILES KORNATI & TELASCICA


TOUTES LES PHOTOS DU PARC EN CLIQUANT SUR LA PHOTO CI DESSOUSSSS



L’archipel des #Kornati, en #dalmatie du nord, entre Zadar et Sibenik, se compose de 150 îles dont 89 îles sont protégées en tant que parc national.

Ce ne sont que des rochers et la mer transparente a perte de vue, avec une végétation plutôt rare .


La faune terrestre y est également peu représentée. On peut mentionner les mouettes, qui sont les animaux les plus nombreux, et virevoltent autour des bateaux à la recherche d'un reste de repas, il y a aussi quelques lézards et des serpents, des rongeurs et 69 variétés de papillons.




La faune marine se compose entre autres de tortues, mollusques, crabes et 160 espèces de poissons. Mentionnons la présence de la ‘#Grandenacre’ ou ‘#Pinnanobilis‘ qui ressemble a une moule geante et qui est une espèce protégée. Vous aurez de grandes chances de voir des dauphins.


Quant à la végétation sur les îles, elle est très clairsemée. On y trouve des plantes méditerranéennes et des herbes aromatiques et médicinales. Les oliviers représentent environ 80% des terres cultivées, suivie par les vignes, les figues, les vergers et les potagers.

En ce qui concerne la flore marine elle est typique de l’Adriatique et de la Méditerranée avec quelques particularités comme les algues, les coraux et les éponges de mer.


Au Sud Est de la l’île de Dugi Otock , Telašćica s’étale sur seulement 10km de long et oscille entre 160 et 1800 m de large, juste à côté du parc Kornati puisqu’il n’est qu’à 2 km au Sud du parc naturel.

Composé de hautes falaises (jusqu’à 161 mètres de haut) alternant avec de petites baies, le parc naturel comprend en outre un petit lac très proche de la mer et très salé : le #SlanoJezero / lac de Mir. Profond de seulement 6 mètres, le lac est apparu lorsque les eaux de la mer se sont retirées. Faisant presque 1 km de long, le lac connaît de très fortes amplitudes de températures (presque 30 degrés de différence en l’hiver et l’été).

Cinq autres îles, situées un peu plus au Nord au sein d’une grand baie sont visibles dans une périmètre d’un kilomètre (Otocic Donji Skolj, Otocic Gornji Skolj, Otocic Farfarikulac…).

Le relief si particulier est causé par un ensemble de dépressions karstiques qui eurent lieu il y a plus de 10000 ans.

Le climat, typiquement méditerranéen, se reflète sur le sol avec une faune et une flore rare et adaptée aux rudesses du climat (seulement 87 jours de pluie par an et des températures très clémentes même en hiver). La portion Nord dispose d’une végétation quasi nue alors que le Sud est recouvert d’oliviers, de figuiers et de pins.

Pour les marins, les lieux ont de tous temps été un refuge. La mer y est particulièrement calme même lorsque les conditions sont très mauvaises.

LA COTE DALMATE ENTRE SIBENIK ET TROGIR