Rechercher

SLOVENIE à la frontière des influences italiennes et slaves de l'ancienne Yougoslavie.

Second pays traversé lors de notre première étape de voyage, la Slovénie, une destination agréable et encore peu connue, à la frontière des influences italiennes et slaves de l'ancienne Yougoslavie.

Nous ne traverserons que brièvement ce beau pays et nous contenterons de ses rivages pour cette première visite; Occasion également de rencontrer nos amis JM & MP qui ont également opté pour ce choix cet été.

Mais avant de décrire nos étapes, prenons le temps de considérer les points essentiels à connaitre avant de s'aventurer en Slovénie

LEGISLATION DRONES

* L'utilisation gratuite de véhicules aériens sans pilote (c.-à-d. De drones) d'une masse au décollage de 500 grammes (1,1 lb) ou moins est autorisée, à condition qu'aucune activité aéronautique ne soit exercée. * L'autorisation préalable de vol n'est pas requise dans les zones suivantes pour les drones pesant moins de 25 kg (55 lbs): - La classe I est une zone où il n'y a pas d'installations ni de personnes autres que les opérateurs et le personnel requis pour voler; - La classe II est une zone où les installations auxiliaires ou les installations ne sont pas destinées à la vie des personnes et où il n'y a pas de personnes, autres que les opérateurs et le personnel requis pour voler, et où seul un passage occasionnel est autorisé sans rétention de personnes dans ce domaine (par exemple, cyclistes, marcheurs); * L'exploitant, le propriétaire du système d'aéronef sans pilote ou le propriétaire du modèle de cellule doit avoir une assurance pour le système d'aéronef sans pilote conformément à la réglementation régissant l'assurance obligatoire en circulation. * Un aéronef sans pilote dont la masse opérationnelle dépasse 5 kilogrammes doit être équipé d'une plaque d'identification non combustible. * Un aéronef sans pilote d'une masse opérationnelle de 5 kilogrammes (11 lb) ou moins doit être apposé sur une étiquette d'identification. * Une plaque et une étiquette d'identification non dissuasives doivent contenir les informations suivantes: - marque d'identification; - la déclaration de l'exploitant ou du propriétaire du modèle de vol; - l'adresse et les coordonnées de l'exploitant ou du propriétaire du modèle de vol; - la masse opérationnelle d'un aéronef sans pilote ou d'un modèle d'aviation. * L'exploitant doit s'assurer que le vol d'un aéronef sans pilote est effectué d'une manière qui ne constitue pas un danger pour la vie, la santé ou les biens des personnes en raison de l'impact ou de la perte de contrôle du système d'aéronef sans pilote et qui ne mettre en danger ou entraver la sécurité du trafic aérien, l'ordre public et la paix. * Assurez-vous que le vol d'un avion sans pilote a lieu pendant la journée. * Vérifiez le bon fonctionnement du système d'avion sans pilote avant le vol. * Obtenir toutes les informations nécessaires pour le vol prévu et vérifier que les conditions météorologiques et autres dans la zone de vol garantissent ses performances en toute sécurité. * Assurez-vous, pendant le vol, que la distance de sécurité d'un aéronef sans pilote des personnes, des animaux, des bâtiments, des véhicules, des navires, des autres aéronefs, des routes, des voies ferrées, des voies navigables ou des lignes de transmission, ne doit pas être inférieure à 30 mètres (98 pieds). * Assurez-vous que la distance minimale de l'avion sans pilote d'un groupe de personnes est d'au moins 150 mètres (492 pieds). * Assurez-vous que le vol d'un avion sans pilote se déroule dans le champ de vision du contrôleur et à une distance maximale de 500 mètres (1640 pieds) de l'opérateur. * S'assurer que le vol d'un aéronef sans pilote a lieu en dehors de l'espace aérien contrôlé jusqu'à une hauteur de 150 mètres et plus après l'autorisation préalable de l'agence pour la zone de vol spécifiée et publiée. * S'assurer que le vol d'un aéronef sans pilote n'a pas lieu dans une zone aéroportuaire (CTR) dans un rayon de 5 kilomètres (3,1 miles) du point de référence d'aérodrome (ARP), et qu'en dehors du rayon de 5 kilomètres, il ne dépasse pas 50 mètres (164 pieds) au-dessus du sol. * Assurez-vous que les objets ne tombent pas pendant le vol d'un avion sans pilote. * Assurez-vous que le vol n'est pas effectué dans le domaine de la réalisation d'activités nationales. * Assurez-vous que les aéronefs avec équipage ont toujours la priorité sur les aéronefs sans pilote. * L'opérateur doit être en mesure d'interrompre le vol programmé et autonome à tout moment et de prendre pleinement le contrôle de l'avion sans pilote. Le manager est obligé de prendre soin de ses compétences afin de pouvoir agir en situation d'urgence. Contribuez à cette carte: http://bit.ly/2CiVrJW Hors ligne DroneMate iOS: http://apple.co/2uvvW41 DroneMate Android: http://bit.ly/2tsV6iH

FORMALITES D'ENTREE


SOURCE https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/slovenie Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa, quelle que soit la durée de leur séjour en Slovénie. Ils doivent en revanche être obligatoirement en possession d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Ces conditions s’appliquent également aux mineurs (un simple livret de famille ou un acte de naissance ne suffisent pas).

La législation slovène prévoit de lourdes amendes pour tout ressortissant européen qui voyagerait avec un titre d’identité ou de voyage périmé, et une amende allant jusqu’à 500 € en cas d’absence totale de document d’identité. Ces sanctions sont systématiquement appliquées.

Extension de la validité des CNI Les cartes nationales d’identité françaises (CNI) délivrées à des personnes majeures entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’atteste de cette prorogation.

Les autorités slovènes ont accepté officiellement cette prorogation. Toutefois, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il est fortement recommandé de préférer l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

En cas de voyage uniquement avec une CNI, il est possible de télécharger et d’imprimer la notice multilingue (PDF - 81,3 Ko) expliquant ces nouvelles règles. Contrôles aux frontières avec la Croatie

Dans le cadre du renforcement des contrôles extérieurs aux frontières de l’Union européenne, des contrôles d’identité à la frontière entre la Slovénie et la Croatie sont systématiquement effectués. Quand le voyageur quitte le territoire slovène pour la Croatie, il quitte l’espace Schengen : un document de voyage valide pour chaque voyageur (y compris un bébé ou un enfant) doit être présenté lors de ces contrôles extérieurs à la frontière, à savoir une carte nationale d’identité ou un passeport. Un permis de conduire, un livret de famille ou une photocopie ne constitue pas un document de voyage à ce titre.

En raison de ces contrôles, les délais d’attente aux postes frontières peuvent être prolongés.

Formalités de séjour a - Séjour à l’hôtel ou au camping : la structure d’accueil se charge des formalités de déclaration du séjour temporaire auprès des autorités slovènes.

b - Séjour chez des amis, de la famille, pour une durée inférieure à 90 jours (sur toute période de 180 jours) : il est obligatoire de signaler sa présence au poste de police le plus proche dans un délai de 3 jours à compter de son arrivée en Slovénie. Au-delà, le contrevenant s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 600 €. L’hébergeant doit accompagner le voyageur au poste de police pour effectuer cet enregistrement. Il est également obligatoire de signaler au poste de police tout changement d’adresse ainsi que son départ définitif du pays.

c – Séjour de plus de 90 jours en Slovénie : il convient, dans un premier temps, de signaler son arrivée au poste de police (cf. point b), puis de déposer une demande d’attestation de déclaration de résidence pour les citoyens de l’Espace économique européen (Potrdilo o prijavi prebivanja za drzavljana EGP) auprès du service des étrangers de l’unité administrative compétente pour le lieu de résidence (Upravna enota).

Pour obtenir cette attestation de déclaration de résidence, il faut justifier à la fois de son identité, de sa nationalité, de son adresse en Slovénie, de ses ressources financières et de son assurance maladie.

En fonction du motif du séjour en Slovénie (travailleur salarié, travailleur indépendant, étudiant, autre), des pièces complémentaires peuvent être sollicitées par les services administratifs slovènes (attestation de scolarité, contrat de travail, etc.).

Un certificat de résidence sera également délivré par les autorités slovènes. Ce certificat doit être renouvelé tous les ans.

Un citoyen de l’Union européenne qui séjournerait en Slovénie sans attestation de résidence s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 1 200 €.

Animaux de compagnie Tout chien ou chat voyageant dans l’Union européenne doit être identifié (puce et/ou tatouage), vacciné valablement contre la rage, et être accompagné d’un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire, avant d’être transporté depuis la France vers la Slovénie ou depuis la Slovénie vers la France.

Pour plus d’informations, réglementation sur les animaux de compagnie.

Le ministère slovène de l’Agriculture, de la Forêt et de l’Agroalimentaire (Administration de la sécurité alimentaire, des services vétérinaires et de la protection des végétaux) peut être saisi par courriel.

Plus d’informations surle site de l’Office international des épizooties.

REGLEMENTATION DOUANIERE

Pour toute information sur les questions douanières (achats personnels, transport de médicaments, obligations déclaratives, informations sur le transport d’animaux ou de végétaux, etc.), il est recommandé de consulter le site de la douane française, de la douane slovène (en anglais) ou celui de l’Office du Tourisme slovène.

DETENTION DE MEDICAMENTS

La loi slovène précise les catégories de médicaments et de stupéfiants dont la détention est interdite. Ce texte définit trois catégories de produits :

  • Groupe 1 : héroïne, cannabis et divers autres produits stupéfiants ;

  • Groupe 2 : amphétamines, cocaïne, méthadone et autres ;

  • Groupe 3 : produits hypnotiques et anxiolytiques.

Les détenteurs des produits des groupes 2 et 3 doivent être en mesure de présenter un certificat médical ou une ordonnance en cas de franchissement de la frontière. Sans présentation de ces justificatifs, ils pourront se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à environ 625 € et jusqu’à 30 jours de prison.

Les ressortissants français de passage en Slovénie sont invités à se munir de l’ordonnance de leur médecin lorsqu’ils sont en possession de tels médicaments.

SANTE

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

FRAIS D'HOSPITALISATION ET DE SANTE

Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale auprès de certains partenaires de santé, les Français de passage doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie, à demander à leur caisse locale au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consulter le site de l’Assurance Maladie en ligne.

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

RECOMMANDATIONS POUR VOTRE SANTE

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.

Emporter dans ses bagages les traitements habituellement suivis (se munir d’une ordonnance) et consulter la rubrique « réglementation douanière » sur la détention de substances médicamenteuses sur le territoire slovène.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires.

Pour plus d’informations, consulter la fiche Informations pratiques.

VACCINATIONS

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite ainsi que rubéole, oreillons, et plus particulièrement la rougeole.

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée, de même que la vaccination contre la fièvre typhoïde, selon la durée et les conditions du séjour.

Selon les lieux fréquentés et la durée du séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tiques d’Europe centrale pourra être conseillée (séjour en zone rurale ou forestière, du printemps à l’automne).

CORONAVIRUS

Du fait de la circulation du virus de la COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

CONTROLE SANITAIRE AUX FRONTIERES SLOVENES

Les restrictions liées à la Covid-19 ne s’appliquent plus à l’entrée en Slovénie. Toutefois, la réglementation est susceptible d’évoluer rapidement en cas de dégradation de la situation sanitaire. Il est donc important de s’informer sur l’état de la situation sanitaire et sur les modalités d’entrée sur le territoire slovène avant d’entreprendre son voyage.

À consulter :

  • Site de l’ambassade de France en Slovénie

  • Site du gouvernement slovène (en anglais)

  • Site de la Police slovène (en anglais)

  • Site de l’institut national de la santé publique (en anglais).

  • Informations utiles pour voyager en Slovénie

Rappels :

  • Une pièce d’identité valide (carte nationale d’identité ou passeport) est obligatoire pour voyager au sein de l’UE, même pour les nourrissons et les enfants ;

  • L’achat d’une vignette est obligatoire pour emprunter le réseau autoroutier slovène.

PRINCIPALES MESURES SANITAIRES A L'INTERIEUR DU PAYS

  • Port du masque obligatoire (masque chirurgical ou FFP2 uniquement) dans tous les espaces publics fermés, ainsi qu’à l’extérieur si une distance d’1,5 m ne peut pas être respectée ;

  • Mise en œuvre du dispositif « PCT » (acronyme slovène pour « Guéri, Vacciné, Testé ») pour les personnes âgées de plus de 15 ans dans certains lieux publics tels que les services hospitaliers.

RISQUES SANITAIRES

AUTRES MALADIES

ENCEPHALITE A TIQUES

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque).

Plus d’informations sur le site du ministère de l’Agriculture (PDF - 126 Ko).

MALADIE DE LYME

La maladie de Lyme est transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie. Toutes les tiques ne sont pas infectées et l’infection est souvent sans symptôme. Cependant, elle peut provoquer une maladie parfois invalidante.

Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

PREVENTION CONTRE LES PIQÛRES DE TIQUES

La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Il est de plus impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées, de rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps afin de les ôter très rapidement.

Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie.

RAGE

La vaccination préventive (en préexposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation médicale préalable.

Pour plus d’informations, consulter cette fiche.

FIEVRE TIPHOÏDE

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. ci-dessous).

VIH

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

QUELQUES REGLES SIMPLES

  • e tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections ;

  • Ne pas approcher les animaux errants ; ne pas caresser les animaux rencontrés ;

  • Veiller à sa sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues).

Se préserver des contaminations digestives ou de contact

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;

  • Veiller à la qualité des aliments, et surtout à leur bonne cuisson.

Pour plus d’informations :

  • Institut Pasteur

  • Santé publique France

  • Organisation mondiale de la Santé

Coordonnées du médecin conseil de l’Ambassade de France en Slovénie :

  • Dr. Cvetka DRAGOS JANCAR MD MEDICINA, zdravstvene in druge storitve, d.o.o. Bohoričeva ulica 5A 1000 Ljubljana, Slovenija Téléphone : 01 235 50 10 Courriel : splosna@md-medicina.si Site internet (en slovène)


SECURITE

RISQUES NATURELS

LE RISQUE SISMIQUE

Certaines régions du pays se trouvent dans une zone d’activité sismique :

  • la région de la rivière Soča (et la Furnalie italienne), région la plus sensible (ouest du pays) ;

  • la région de Ljubljana ;

  • la région de Krško, Brežice (sud-est du pays).

Pour plus d’informations sur la conduite à tenir, consulter :

  • La fiche pratique sur les risques naturels ;

  • Les recommandations du ministère slovène de la Défense, département de la Protection civile (en anglais).

LE RISQUE INDUSTRIEL

La centrale nucléaire de Krško en Slovénie est située sur une faille sismique. Elle se trouve sur la rive gauche de la rivière Sava (3km de la ville de Krško), à 70 km à l’est de Ljubljana.


ZONES DE VIGILANCE



Il est recommandé de :

  • fermer les portières des véhicules et ne rien laisser d’apparent ;

  • éviter de porter sur soi d’importantes sommes d’argent ;

  • garder ses bagages près de soi ;

  • conserver ses documents de voyages en lieu sûr ;

  • faire preuve de vigilance dans les aires de stationnement (stations-service et campings, notamment) et dans le centre-ville.

ACTIVITE SPORTIVE A RISQUE

SPORT EN EAUX VIVES ET CANYONING

Il est recommandé de pratiquer ces activités avec les précautions d’usage, en lien avec des professionnels qualifiés.

ACCIDENTS DE MONTAGNE

Des accidents régulièrement signalés, parfois mortels, rappellent que la montagne reste un milieu particulièrement dangereux, notamment au printemps, et réservé à des personnes expérimentées.

Il est recommandé de s’informer des conditions météorologiques auprès des services locaux, de respecter les consignes de sécurité et de s’équiper en conséquence.

RANDONNEES ET PORMENADES EN FORÊT

Certains secteurs forestiers sont interdits d’accès, sous peine d’amende, en raison du risque de chute de branches (le couvert forestier a été fragilisé par des pluies verglaçantes) sur l’ensemble du territoire slovène, à l’exception de la partie littorale.

Il est recommandé aux promeneurs de faire preuve de précaution et de respecter scrupuleusement les restrictions d’accès.

Il convient d’être particulièrement vigilant quant aux munitions non explosées datant des conflits armés du siècle dernier.

Lors de randonnée dans un parc naturel ou en montagne, il n’est pas rare de rencontrer des ours. La plus grande prudence est donc recommandée : éviter les cris et les mouvements brusques, ne pas tenter de s’approcher de l’animal ou de chercher à le nourrir, lui laisser suffisamment d’espace pour s’enfuir. Si une habitation ou un véhicule se trouvent à proximité, y entrer avec précaution.

CAMPING SAUVAGE

Le camping sauvage est strictement interdit en Slovénie et passible d’amendes élevées. Dans le parc national de Triglav par exemple, les amendes sont comprises entre de 100 et 1000 euros. Cette interdiction vaut également pour les camping-cars, qui doivent stationner sur les aires de camping prévues à cet effet : http://www.camperstop.si/ (site accessible an anglais).

Pour plus d’informations sur les règles à respecter dans le parc national de Triglav(en anglais).

TRANSPORT ET REGLEMENTATION ROUTIERE

INFRASTRUCTURE ROUTIERE