Rechercher

VENISE La cité des Doges

#Voyageavecnous #tourdumonde #travelyourself #raptor #dji #venise #villedelamour #tourdumondeenfamille

#santamariaglorosia #palazzograssi #camposantostefano #scalacontarinidelbovolo #engondooleavenise #palaisdesdoges #basilicadisanmarco #placesaintmarc #campaniledisanmarco #Arsenal #basilicasantigiovanniepaolo #pontedirialto #chiesadisangiacomodirialto #

La ville de Venise s’étend sur une série de 119 îles qui émergent d’une vaste lagune située entre la terre ferme et la haute mer. Jusqu’à sa fondation, elle était habitée par quelques Illyriens et Vénètes qui vivaient sur des palafittes et subsistaient de la pêche et de l’extraction de sel.

Terre de grands artistes comme Andrea Palladio et Tiepolo, de grands voyageurs de Marco Polo à Casanova, et où d'illustres écrivains comme Shakespeare, Pétrarque et Hemingway trouvèrent leur inspiration, la Vénétie surprend aujourd'hui par son éclectisme et sa modernité.

Sa fondation date de l’an 421. Les habitants de Vénétie, expulsés par les Ostrogoth et les Lombards, se sont réfugiés dans ces terres marécageuses de l’embouchure du fleuve Pô, ce qui sera le point de départ de la ville de Venise.

Sa situation “privilégiée” entre marais et eaux marécageuses a conféré une grande indépendance à Venise puisque sa situation lui permettait d’être protégée des possibles conquérants. En l’an 810, le fils de Charlemagne a dû retirer ses navires après s’être heurté contre les obstacles de la zone.

Venise est une ville à taille humaine qui offre une qualité de vie difficilement reproductible dans d’autres villes européennes. En effet, les voitures étant bannies, cela lui confère une ambiance calme, détendue et propice à la découverte des multiples ruelles et ponts qui la composent. Offrez-vous un café ou un tiramisu à la terrasse d’une trattoria pour contempler le rythme au ralenti des gens qui se promènent et profiter d’un moment de paix.

La surprise continue à table ! Des recettes aussi saines que savoureuses où les produits de la terre et de la mer " construisent " des plats que les épices ramenées d'Orient relèvent délicatement depuis des siècles, alors que dans les verres, qu'il s'agisse d'Amarone, de Spritz ou de grappa, le vin réchauffe les coeurs.




BASILICA SANTA MARIA GLORIOSA DEI FRARI


La Basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari est la deuxième plus grande église de Venise, derrière la Basilique dei Santi Giovanni e Paolo. C’est l’église la plus surprenante de Venise. Son architecture ainsi que le nombre de sculptures et d’œuvres d’art qu’elle contient font d’elle, une visite incontournable dans la ville.




Les Frari, comme est appelée communément cette basilique, présente un fort contraste avec un extérieur sobre et inexpressif face à un intérieur majestueux. Prestigieux témoignage de l'architecture gothique vénitienne et excellent exemple de musée-église, la basilique des FrariMinori (les franciscains) fut édifiée en 100 ans et a été terminée au milieu du XVe siècle dans un style gothique tardif. Son campanile haut de 70m et le second plus haut de Venise après Saint Marc et date du XIVe siècle. Son intérieur à trois nefs bordées de 12 colonnes est l'écrin précieux d'un ensemble d'œuvres d'art uniques à Venise.

Après avoir franchi l'entrée, le long de la nef de gauche, se trouve la Madonna di Ca'Pesaro (1519-1526) chef-d'oeuvre de Titien, défini " un miracle de peinture " par la maîtrise de la perspective, la perfection du dessin et la puissance expressive des portraits des personnages. Juste avant se tient l'étrange tombeau pyramidal de Canova, réalisé sur un projet du sculpteur par ses élèves à sa mort. Il est, dans sa conception, très romantique, les figures éplorées s'avançant vers l'étrange porte sombre entrouverte... symbole de la mort et de l'au-delà...



En face, le monumental tombeau du Titien, réalisé par deux élèves de Canova, Luigi et Pietro Zandomeneghi. La blancheur du marbre des deux monuments du XIXe siècle tranche quelque peu avec les tonalités chaudes de la brique de l'édifice.

Avant d'accéder au transept, admirez le choeur, signé de Pietro Lombardo et de Bartolomeo Bon (1468) formé par trois rangées de banquettes en bois sculpté décoré d'un merveilleux travail de marqueterie.

Dans l'abside centrale, le tombeau du doge Francesco Foscari (1457) qui régna pendant plus de 34 ans, et celui du doge Nicolò Tron, encadrent la célèbre toile de l'Assomption du Titien (1516), pièce maîtresse de la basilique, juste au-dessus du maître-autel, entouré de vitraux.. Première oeuvre religieuse du Titien, cette composition dense et mouvementée trancha nettement avec le style sobre et pieux de l'époque pour imposer un triomphe de couleurs et de lumière.

L'abside de gauche abrite la Cappella di San Marco, ornée d'un Triptyque et un Polyptyque, les deux peints par Bartolomeo Vivarini entre 1474 et 1482, tandis que dans une chapelle juste à droite de l'abside centrale est conservé un magnifique retable sculpté dont la statue centrale de Saint Jean Baptiste serait l'oeuvre de Donatello (1450).


Dans la sacristie de la basilique se trouve le merveilleux Triptyque de Giovanni Bellini (1488) placé juste au-dessus de l'autel. Une Vierge à l'Enfant entourée par quatre saints affiche une douceur sans pareil ; remarquez les deux angelots au pied du trône qui semblent vouloir égayer la composition en jouant de la musique. Toujours dans la sacristie, sur la console à gauche la Présentation du doge à la Vierge, une oeuvre de Paolo Veneziano (1339).

Parmi les autres points d’intérêt de la basilique, on compte également les mausolées d’Antonio Canova (sculpteur italien du XVIIIe siècle) . Le tombeau de Canova surprend par sa forme pyramidale, sa taille et les sculptures qu’il présente.


A l’intérieur de la chapelle du chœur, on peut admirer des retables de Vivarini et Bellini.

L'ancien monastère franciscain adjacent à l'église et abritant aujourd'hui les archives possède deux magnifiques cloîtres de style sansovinin.

Informations et horaires sur BASILICA SANTA MARIA GLORIOSA DEI FRARI

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h (dernière entrée à 17h), dimanche de 13h à 18h. Entrée : 3 €, billet combiné églises Chorus Pass : 12 €. Réduit : 1,5 €. Gratuit pour les enfants jusqu'à 11 ans. Audioguide disponible à l'entrée de la basilique : 2 €

PALAZZO GRASSI


Le Palazzo Grassi fait face à la Ca'Rezzonico sur la rive gauche du Grand Canal. Il fut édifié par Giorgio Massari entre 1748 et 1766 avant d'être rénové récemment de manière minimaliste, par l'architecte japonais Tadao Ando.

Inaugurés en 2006 et 2009, Le Palazzo Grassi est devenu un musée d'art contemporain, riche de plus de 2 000 œuvres, de la Collection Pinault Collection.

La collection Pinault comprend un large panorama de l'art moderne et contemporain avec des pièces issues du pop art, de l'arte povera, du minimalisme, de l'abstraction... La vocation du palais est de partager avec le public la connaissance et l'amour de l'art contemporain

Citons parmi les plus célèbres : Mondrian, Picasso, Andy Warhol, Rothko, De Kooning, Jeff Koons, Cindy Sherman...

Informations et horaires sur PALAZZO GRASSI

Ouvert le lundi et de mercredi à dimanche de 10h à 19h. Fermé le mardi, le 24 et le 25 décembre. Entrée 18 € pour la visite du Palazzo Grassi et de la Punta dellaDogana, 15 € pour la visite d'un seul site. Gratuité jusqu'à 11 ans. Audioguide : 6 €. Au premier étage, bar et restaurant gastronomique du Palazzo Grassi. Attention : entre deux expositions, les deux sites de la fondation sont fermés environ deux mois pour permettre le montage et le démontage des oeuvres (la période concernée va de mai à juillet). Visites guidées gratuites de l'exposition du moment : à 15h à Punta Della Dogana, 17h au Palazzo Grassi.

CAMPO SANTO STEFANO


Campo Santo Stefano est une des places les plus vastes et les plus animées de Venise, bordé par de beaux palais et par l'église éponyme.

A l’origine la place était surtout utilisée pour les jeux et les tournois et même des courses de taureaux.

En son centre vous y verrez la statue rebaptisée Il Cagalibri (le chieur de livres) ; lieu de rendez-vous privilégié pour y retrouver ses amis. Son surnom vient de ce personnage posé sur son derrière sur une pile de volumes reliés, sous les pans de son pardessus s'écoule une vidange diarrhéique de volumes.

Sur le côté gauche du Campo Santo Stefano s'ouvre la gigantesque entrée du Palazzo Morosini (XVIIe siècle) ou fut reçu Napoléon Bonaparte, tandis que sur le côté droit, adjacent à l'église San Vitale, se dresse le Palazzo Loredan, siège de l’Institut des Sciences, lettres et arts. En face de ce dernier, sur le Campiello Pisani, se trouve le Conservatoire de musique de Venise où est gardée la baguette utilisée par Richard Wagner lors de sa dernière représentation. A noter également le palais Barbaro et, caché dans la verdure, le palazzo Franchetti Cavalli Gussoni et son très beau jardin. À chaque extrémité du Campo on trouve des églises. D'un côté la grande église de Santo Stefano, et de l'autre celle de San Vitale, devenue aujourd'hui le centre d'art San Vidal qui accueille des concerts de musique classique.

SCALA CONTARINI DEL BOVOLO


Bovolo signifie en vénitien " escargot ". En italien, " escargot " se dit chiocciola, et escalier en colimaçon scala a chiocciola (soit " escalier à escargot ").

Au cours de sa longue existence, le Palazzo, dont les événements couvrent cinq siècles d'histoire vénitienne, a connu plusieurs propriétaires. De nombreux locataires vivaient, pas toujours dans le luxe, dans les chambres de cette « maison Fontego» au goût évident du gothique tardif. Vers la fin du XVe siècle, le palais a été enrichi d'un escalier en colimaçon "bizarre et gracieux" commandé par Pietro Contarini, un descendant de la puissante famille Contarini de la branche San Paternian qui à Trecento avait pu se vanter du grand honneur d'avoir donné un doge, Andrea Contarini, à la République de Sérénissime. Et c'est précisément au XIVe siècle que la construction originale de l'édifice aura lieu.

Cet escalier extérieur en colimaçon avec de nombreuses arches, qui constitue une partie de la façade du joli petit palais Contarini delBovolo construit au XVe siècle, porte bien son nom. Ses magnifiques balustrades et arcades en pierre blanche et briques datent de 1499. Tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment, les personnages gothiques les plus anciens sont encore visibles: sur la façade faisant face à San Marco, des fragments d'un riche décor aux motifs floraux et aux couleurs brillantes sont conservés, auxquels l'escalier monumental a ensuite été atteint pour s'arrêter.

La façade principale du Rio di San Luca conserve presque entièrement son aspect d'origine gothique tardif.

Depuis plus de 500 ans, elles offrent une vue panoramique magnifique sur les toits de Venise. Et pas seulement car la terrasse a été utilisée par un astronome allemand pour ses observations qui ont abouti à la découverte de la Comète C /1859 et la nébuleuse Mérope des Pléiades.

Le Palais n'est pas facile à trouver, perdu au milieu d'un labyrinthe de ruelles, mais quelques panneaux jaunes vous aideront à trouver votre chemin.

Au deuxième niveau de l'escalier, une loggia accueille une petite collection de peintures et objets anciens, visitable en payant un petit supplément.

Informations et horaires sur SCALA CONTARINI DEL BOVOLO

Ouvert tous les jours de 10h à 13h30 et de 14h à 18h. Entrée 7 € avec l'accès à la Sala delTintoretto.

EN GONDOLE EN VENISE


Si vous demandez à quelqu'un qui n'est jamais venu à Venise ce que notre ville lui évoque, vous avez toutes les chances qu'il vous parle en premier de nos gondoles. Et l'histoire des gondoles vénitiennes est aussi belle que Venise, protectrices des secrets des dames… Mais les gondoliers ont toujours été également, en tout cas dans la tradition encore récente, de véritables guides sur Venise, connaissant l'histoire de ses palais, de ses ponts… Venise compte aujourd'hui 425 gondoliers qui dirigent une gondole ou un sandolo.

Tarifs des Gondoles

Le prix d'une promenade en gondole varie selon l'heure de la promenade. Horaire de Jour : De 9:00 à 19:00 : 80€ pour 30 minutes + 40€ de supplément pour chaque tranche de 20 minutes en excédent. Horaire de Nuit : De 19:00 à 3:00 : 100€ pour 35 minutes + 50€ de supplément pour chaque tranche de 20 minutes en excédent. Sérénade Si vous êtes accompagnés d'un musicien, le tarif de la promenade sera augmenté de 130 à 140€ et de 95 à 100€ pour un chanteur.

LE PALAIS DES DOGES


Chef-d'œuvre de l'art gothique marié à l’art byzantin, le palais des Doges à Venise requiert une attention toute particulière.

Ancien siège du gouvernement de la république vénitienne et lieu de résidence des Doges, il a été construit entre le XIVe et le XVe siècle. Il est structuré en une stratification grandiose d'éléments constructifs et ornementaux : des fondations anciennes à la structure d'ensemble du XIVe-XVe siècle, aux inserts remarquables de la Renaissance, aux somptueux signes maniéristes.

Il est composé de trois grands bâtiments qui ont incorporé et unifié les constructions précédentes :

L’aile vers le bassin de San Marco (qui contient la Sala del Maggior Consiglio) et qui est la plus ancienne, reconstruite à partir de 1340 ;

L’aile face à la Piazza (anciennement Palazzo di Giustizia) avec la Sala dello Scrutinio, dont la construction dans sa forme actuelle commence en 1424 ;

De l'autre côté, l'aile Renaissance, avec la résidence du Doge et de nombreux bureaux du gouvernement, reconstruite entre 1483 et 1565.


Sur la façade côté piazetta vous verrez deux colonnes de marbre rouge marquant le lieu où étaient proclamées les sentences de peines de mort. Vous verrez également, dans un médaillon, une figure allégorique de Venise tenant une épée. L'entrée publique du Palazzo Ducale est la Porta del Frumento (ainsi appelée car elle était située à côté d'elle. La porte principale du Palais, la Porta della Carta, est un chef-d’œuvre construite vers 1440 par les frères Bon. On y découvre le lion de Saint Marc et le Doge Francesco Foscari agenouillé. Les autres statues du portail affichent des allégories.

Dans la cour du palais, vous apercevrez une belle horloge et un étonnant escalier des Géants, de style renaissance, monumental et grandiose. Cet escalier doit son nom à la présence de deux statues qui se trouvent à son sommet. Il s’agit des statues de Mercure et de Neptune, respectivement dieux du commerce et de la mer, réalisées par Jacopo Sansovino. Au-dessus d’elles, vous verrez un lion de Saint Marc. Au rez-de-chaussée vous pouvez visiter des cachots. Accédez ensuite à l’étage par la scala d’oro, un magnifique escalier d’honneur décoré de stucs dorés et de peintures. Aux étages vous verrez les salles servant aux différents organes de pouvoir de Venise.

Ses salles rivalisent de beauté, superbement décorées par des peintres italiens très célèbres (Véronèse entre autres). Elles abritent aujourd’hui un musée extrêmement réputé.

Des plafonds richement peints aux dorures, l’architecture est époustouflante.

Via le pont des soupirs, vous pourrez accéder aux prisons de l’époque.

Informations et horaires sur PALAZZO DUCALE - PALAIS DES DOGES

D'avril à mai de 8h30 à 19h, de novembre à mars de 8h30 à 17h30. Réservation obligatoire pour la visite des deux itinéraires, tarif entrée : 20 €/personne, réduit 13 €.

BASILICA SAN MARCO


La basilique Saint-Marc est l’édifice religieux le plus important de Venise et constitue un mélange unique de styles qui relaie mieux qu'aucun autre édifice européen les traditions de l'Antiquité, via une forte influence byzantine.

À l’origine, l’édifice devait être un prolongement du Palais des Doges. En 828, Venise possédait la précieuse relique du corps de saint Marc ramené d’Alexandrie, mais aucune église digne de la recevoir. C'est pourquoi fut construite la première église Saint-Marc consacrée en 832. Elle fut détruite en 976 dans l'incendie qui ravagea le palais ducal. Une seconde, édifiée sur ses cendres, fut consacrée en 978. La basilique que nous admirons aujourd'hui a des fondations du XIe siècle.

L'extérieur.